Crime crapuleux en Algérie : qui a égorgé l’étudiant Assil dans sa chambre universitaire ?

En Algérie, un étudiant en 3ème année de médecine a été retrouvé égorgé dans sa chambre située dans une résidence universitaire. Les auteurs de ce crime sont activement recherchés.

Drame en Algérie où un nommé « Assil », étudiant en 3ème année à la faculté de médecine, a été retrouvé égorgé dans sa chambre située dans la résidence universitaire “Abdulrahman 2” à Ben Aknoun. Les forces de sécurité algériennes seraient, d’après la presse algérienne, aux trousses des criminels. La victime, selon des témoignages, est entrée dans sa chambre à 19 heures. Et c’est en ce moment que l’étudiant a été attaqué par deux jeunes hommes qui l’ont suivi jusqu’à la résidence. Les meurtriers ont pris la fuite à bord de la voiture du défunt.

Dépêchés sur les lieux, les éléments de la police scientifique et de la protection civile ont pris les dispositions nécessaires pour tenter de voir comment élucider ce crime crapuleux dont on ignore encore les motivations. Si aucune revendication n’a été faite après ce drame, les assassins auraient pris le soin de griffonner sur le mur de la chambre de la chambre avec le sang de l’étudiant.

Tahar Hedjar, ministre algérien de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, qui s’est rendu sur les lieux du crime, a été envahi par des étudiants furieux. À son arrivée, il a été assiégé par des étudiants en colère. Une enquête a été diligentée par les services de la gendarmerie nationale pour faire la lumière sur ce crime.