Covid-19 : une perte de 7 544 milliards pour les compagnies aériennes africaines


Lecture 2 min.
avions

La pandémie de Covid-19 a touché pas mal de sociétés à travers le continent, mais les compagnies aériennes ont les plus touchées pour avoir enregistré une perte de 14 milliards dollars (7 544  milliards FCFA) de revenus passagers en 2020, selon un rapport de l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI).

Les compagnies aériennes en Afrique ont enregistré une perte de 14 milliards dollars (7 544  milliards FCFA) de revenus passagers en 2020 consécutivement à la pandémie de Covid-19, selon un rapport de l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI). Selon ses statistiques, ces compagnies ont enregistré une baisse de 78 millions de passagers et de 58% de leur capacité globale, comparée à 2019, poussant quatre transporteurs à suspendre leurs opérations et deux autres à se mettre en redressement judiciaire.

« Les volumes de trafic de 2019 en Afrique ne reviendraient pas avant 2023 alors que le continent devrait connaître une reprise tardive de ses performances financières », projette l’Association internationale du transport aérien (IATA), de son côté. Dans son rapport, l’OACI note qu’« avec les fermetures des frontières et les restrictions de voyage mises en place dans le monde entier, en avril 2020, le nombre total de passagers a chuté de 92% par rapport à 2019 ; soit 98% pour le trafic international et 87% pour le transport intérieur ».

« Après avoir atteint un niveau très bas, en avril 2020, le trafic de passagers a connu un rebond modéré pendant la période estivale. Cette tendance à la hausse a cependant été de courte durée, stagnant, puis empirant en septembre 2020 lorsque la deuxième vague d’infection dans de nombreuses régions a incité à réintroduire des mesures restrictives », déplore-t-elle.

Malgré cette lourde perte des compagnies aériennes, l’Afrique reste officiellement l’un des continents les moins touchés, avec 3,3 millions de cas de Covid-19 et presque 82 000 morts, depuis le début de la pandémie, selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter