Covid-19, Maison de l’Artemisia : un appel aux dons lancé par Makélélé, Thuram et Matuidi

Artemisia

Avec l’épidémie liée au Covid-19, l’artemisia annua, plante utilisée depuis des centaines d’années dans la pharmacopée chinoise, fait de nouveau parler d’elle comme une piste de traitement du virus. Pour financer la recherche sur l’Artemisia, possible traitement contre le Covid-19, Claude Makélélé a pris l’initiative de lancer un appel aux dons sur la plateforme GoFundMe, avec #ArtemisiaForAfrica, un collectif de sportifs et d’artistes réunis pour financer la recherche sur l’Artemisia.  

Traitement bien connu en Afrique pour lutter contre le paludisme, l’Artemisia annua a également été utilisée dans le protocole chinois de lutte contre le Covid-19 dès janvier 2020. Le 4 mai, l’OMS a déclaré l’Artemisia annua comme étant un des traitements possibles contre le Covid-19, à condition que son efficacité soit confirmée scientifiquement afin de garantir la sécurité des populations. Face à cette annonce, plusieurs chefs d’états africains se sont réunis pour émettre le souhait commun de développer des essais et pousser la recherche.

Les financements manquent mais l’Afrique doit donner les moyens à ses chercheurs et médecins pour développer sa propre riposte à l’épidémie, comme l’Europe tente de le faire avec son projet de recherche Discovery. Le budget nécessaire pour démarrer un essai clinique dans un centre de recherche africain est de 150 000 euros, et le budget pour mener un essai clinique multicentrique s’élève à 2 millions d’euros.

Cet essai multicentrique pourrait être lancé en RDC et piloté par le Dr Jérôme Munyangi, avec d’autres équipes de recherches de pays africains notamment du Sénégal. L’essai permettra de tester la potentielle efficacité du traitement et les conditions de garantie de sécurité des populations. En quelques mois il sera possible de savoir si l’Artemisia représente ou non un potentiel espoir pour l’Afrique et le monde.

Créée en 2013 par Lucile Cornet-Vernet, La Maison de l’Artemisia est une association humanitaire française de lutte contre le paludisme, qui vise à soutenir les populations les plus vulnérables du Sud. L’artémisinine, substance active médicamenteuse isolée de la plante artemisia annua permet, selon des recherches, de soigner le paludisme.

L’appel aux dons a été lancé par Claude Makélélé, avec Lilian Thuram et Blaise Matuidi pour souteniR la Maison de l’Artemisia et financer la recherche d’un traitement du Covid-19;

https://www.gofundme.com/f/Artemisia-For-Africa

 Lucile Cornet-Vernet, présidente de la Maison de l’Artemisia, est disponible pour répondre à vos questions et apporter son éclairage sur cette initiative