Covid-19 : la RDC à l’épreuve du variant Omicron


Lecture 2 min.
Vaccination de Félix Tshisekedi
Vaccination de Félix Tshisekedi

Le comité multisectoriel de riposte contre le Covid-19 alerte sur la 4e vague et le variant Omicron en République Démocratique du Congo. Le Dr Jean-Jacques Muyembe l’a évoqué, lors d’une conférence de presse, ce mercredi, à l’Institut national de recherche biomédicale (INRB), à Kinshasa.

Le variant Omicron a été identifié en République Démocratique du Congo, pendant cette période marquée par la 4e vague du Covid-19. D’après le Dr Jean-Jacques Muyembe, en conférence de presse, ce mercredi 5 décembre, le variant Omicron représente 29% des cas enregistrés au pays. « Lors de la troisième vague c’était le variant Delta, qui était le variant dominant et un variant dangereux, qui était la cause de la mortalité observée dans les hôpitaux. Aujourd’hui, ce variant représente à peu près 18%. Donc, il est en train de disparaître, pour être remplacé sans doute par le nouveau variant Omicron, qui a été découvert en Afrique du Sud et qui, aujourd’hui, représente 29% des échantillons séquencés », a-t-il dit.

«1000 cas par jour »

Le Dr Muyembe a tiré la sonnette d’alarme sur l’augmentation des cas au pays. « 80% des lits des hôpitaux sont occupés, il y a beaucoup de malades. Si on continue dans cette lancée, on arrivera à 100% d’occupation des lits », ajoutant que « la situation du Covid-19 est explosive à ce jour (…) D’ici là, nous pouvons avoir une moyenne de 3 000 cas par semaine. Depuis peu, nous avons déjà atteint 1000 cas par jour, ce qu’on n’a jamais vu au cours des vagues précédentes », a-t-il déclaré.

Notons que la communication du secrétaire du comité multisectoriel de riposte contre le Covid-19 intervient après celle du ministre de la Santé, Dr Jean-Jacques Mbungani Mbanda, sur la circulation du variant Omicron de la pandémie à Covid-19, qui marque la quatrième vague de la maladie en RDC. Selon les données de l’OMS, dépuis le 10 mars 2020, date marquant l’annonce du premier cas, la RDC a un cumul de de 64 447 cas confirmés, 57 447 personnes guéries et 1117 décès.

Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter