Coup d’arrêt pour la mafia de la drogue en Algérie

Les services de la sécurité algériens ont annoncé l’arrestation ce mercredi de Tidjani Benchachoua, considéré comme le principal baron du trafic de drogue en Algérie.

Tidjani Benchachoua a été interpellé par les service de sécurité dans l’Ouest de l’Algérie, sans que le lieu exact ait pour l’instant été révélé. Recherché par toutes les polices, il est soupçonné d’être au centre de la plupart des affaires de trafic de drogue en Algérie avec de fortes relations avec des réseaux internationaux.

Cette arrestation fait partie d’une politique plus globale de l’état algérien de lutte contre les trafiquants de drogue qui prospèrent dans le pays. Comme le rapporte ObservAlgérie, mercredi, le ministère de la Défense nationale a annoncé que sur les six premiers mois de l’année, les forces militaires de l’Armée populaire nationale (ANP) ont arrêté 427 trafiquants de drogue et saisi environ 15000 kg (quinze mille) de kif, 43.5 kg de cocaïne et près de 800 000 comprimés d’amphétamine ou d’ecstasy.

Le trafic de drogue est particulièrement important le long de la frontière entre l’Algérie et le Maroc, les deux pays se renvoyant tour à tour la responsabilité de cette situation.