Côte d’Ivoire, Policière giflée : qui est ce député du PDCI mis en examen

Un député du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), est mis en examen par la justice ivoirienne pour « violences sur un agent de police », à Abidjan. On lui reproche d’avoir giflé une policière, en pleine circulation. Qui est ce député ?

Député du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), Yah Touré, puisque c’est de lui qu’il s’agit, a été mis en examen par la justice ivoirienne pour « violences sur un agent de police », à Abidjan.

En attendant son jugement prévu dans deux semaines, le député Yah Touré a passé sa première nuit dans une cellule de la Maison d’arrêt et de correction d’Abidjan (MACA). C’est la décision prise ce lundi 29 janvier 2018 au matin par le procureur du tribunal de première instance d’Abidjan-Plateau, après l’interrogatoire du député du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) de l’ancien président Henri Konan Bédié. Le parlementaire est mis en examen pour « outrages et violences sur agent de police, dans l’exercice de ses fonctions ».

Flash-back : Tout aurait commencé le 26 janvier dernier. Alors qu’il était à bord de sa voiture, Yah Touré venait d’arriver au feu tricolore d’un centre commercial de Cocody. Voulant dépasser la longue file de voitures retenues par les fréquents embouteillages, pour rendre visite à un malade hospitalisé, le député a été interpellé par la policière. Non content, le parlementaire hausse le ton. Mieux, il va administrer une gifle à l’agent de police, soulignent les témoins de la scène. Ce qui a lui a valu un tour au tribunal. Et il devra faite face au juge.

L’Assemblée nationale s’oppose déjà à ce procès, réclamant « la suspension de la poursuite du député en application des dispositions de l’article 92, alinéa 3 de la Constitution, et de l’article 45 alinéa 3 du règlement de l’Assemblée nationale », relative à l’immunité parlementaire du député. Affaire à suivre.