Côte d’Ivoire : les mises en garde de Meiway à Alassane Ouattara

Meiway

L’annonce de la candidature d’Alassane Ouattara à la Présidentielle d’octobre prochain a suscité la réaction de la star du Zoblazo, Désiré Frédéric Ehui alias Meiway. Dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux, la star de 58 ans a prévenu le chef de l’État Ivoirien sur un risque d’un soulèvement en cas du maintien de sa candidature au scrutin présidentiel  du 31 octobre.

Désiré Frédéric Ehui alias Meiway, l’un des artistes influents de la Côte d’Ivoire, a exhorté Alassane Ouattara à la renonciation de son troisième mandat, qu’il a qualifié de « de trop ». Rappelant son engagement dans la promotion de la paix et du renforcement de l’unité ; dans un langage clair, l’auteur du tube à succès 100% Zoblazo, indique que le peuple ivoirien « pourrait manquer de respect » au candidat de 78 ans, en cas de maintien de sa candidature.

« Toute ma vie d’artiste, au nom de ma loyauté, j’ai milité pour la cause du peuple, j’ai milité pour les plus faibles… J’ai sacrifié une grande partie de ma carrière pour défendre la paix, l’amour, l’unité et la prospérité dans mon pays… Par conséquent, mon intervention s’impose car l’heure est grave. S’il n’y a aucune personne dans la jeune génération compétente pour vous succéder, vous avez dès lors M. le Président échoué… Et il faut le reconnaître en renonçant à ce 3ème mandat qui sera le mandat de trop; car le peuple ivoirien qui vous a porté, qui vous a accompagné à la magistrature suprême, pourrait vous manquer de respect », a-t-il dit dans une vidéo posté les réseaux sociaux.

Pour Meiway, « en succombant à la tentation et à l’éternité politique, vous risquez de faire sombrer la Côte d’Ivoire dans un chaos que nous croyions éloigné à jamais. Allez-vous sacrifier tout ce que vous avez bâti pour vous classer du mauvais côté de l’histoire de notre pays ? Allez-vous tomber sans résister dans le destin tragique des chefs d’État africains obsédés par le pouvoir ? », demande-t-il, ajoutant que  « vous avez encore une chance d’échapper aux prédateurs qui s’agitent autour de vous pour leurs intérêts et non pour le vôtre ».

Pour rappel, après avoir épuisé ses deux mandats que lui confère la Constitution ivoirienne,  Alassane Ouattara, 78 ans, a annoncé, ce jeudi 6 août, dans un discours télévisé, qu’il allait se présenter à l’élection présidentielle du 31 octobre.