Côte d’Ivoire : des soldats radiés après une nouvelle mutinerie à Abidjan

Après une énième mutinerie de soldats des Forces républicaines de Côte d’Ivoire (FRCI), dans la caserne d’Akouédo à Abidjan, ce jeudi, les contrevenants seront radiés de l’armée.

Le camp militaire d’Akouédo, dans la capitale économique ivoirienne, Abidjan, a été secoué par une nouvelle mutinerie ce jeudi dans la matinée. Les soldats concernés seront radiés de l’armée, rapporte une source sécuritaire, selon Koaci.com.

Panique de la population

Alors que une fronde de militaires avait éclaté déjà en novembre dernier, Ouattara avait annoncé le déblocage de six milliards de Fcfa pour payer des arriérés de prime réclamés par les mutins. Ce jeudi, les soldats de la caserne d’Akouédo ont bloqué les alentours de leur camp, entraînant la panique des populations sur place. Ils réclamaient le paiement de primes.

De violentes bagarres ont éclaté entre les soldats. Le calme est revenu et les barrières démantelées après l’intervention sur place du Centre de Commandement Des Opérations (CCDO). La hiérarchie militaire a décidé de radier les protestataires des effectifs des FRCI.

Les FRCI Rechercher FRCI ont manifesté en novembre dernier dans certaines casernes du pays pour des primes Rechercher primes et l’amélioration de leur condition de vie.

Alassane Ouattara a payé plus de 6 milliards de FCFA primes Rechercher primes et a promis de régler tous les problèmes soulevés par les militaires.