Coronavirus : premier cas en Guinée, Alpha Condé confisque les passeports

Le Président guinéen, Alpha Condé

La Guinée vient d’enregistrer son premier cas de Coronavirus. Il s’agit d’un citoyen belge, actuellement isolé au Laboratoire des maladies respiratoires à Nongo.

La propagation de la maladie à Coronavirus continue de plus belle en Afrique. Et la Guinée vient d’enregistrer son premier cas. Selon différentes sources citées par les médias guinéens, il s’agit d’un Belge, qui travaille à la délégation de l’Union Européenne à Conakry. Le patient est actuellement pris en charge au Laboratoire des maladies respiratoires à Nongo, dans la commune de Ratoma, ainsi que les cas contacts. Selon les mêmes sources le citoyen belge en question a récemment séjourné en Belgique et en France.

Pour parer à toute éventualité, le Président Alpha Condé a annoncé des mesures draconiennes. C’est ainsi qu’il note entre autres dans son message, « tous les voyageurs entrant, ayant séjourné dans l’un des pays en épidémie, où la transmission est locale, feront l’objet de suivi par les services dédiés ». Au niveau de l’Aéroport International de Conakry, tous les passagers en provenance des pays à haut risque verront leurs passeports consignés par la police, après les formalités d’usage.

Ensuite, « une copie du passeport sera remise au voyageur et le retrait du document est conditionné au respect de la période de suivi ». Avec ce cas noté en Guinée, les risques de pandémie se précisent de plus en plus en Afrique de l’Ouest où le Sénégal compte le plus de cas avec 21 cas confirmés dont 2 guéris. Parmi les 19 autres, 8 étant en traitement au niveau du service des maladies infectieuses de l’hôpital de Fann, les 11 autres se trouvent à Touba om ils reçoivent des soins.