Congo : l’Académie militaire Mariën Ngouabi façonne 3344 officiers

Depuis 1990 l’Académie militaire Mariën Ngouabi forme les élites de la force publique congolaise et internationale, dans l’objectif de reformer le secteur sécuritaire dans ce pays d’Afrique Centrale.

A l’occasion du 30ème anniversaire de cette institution, le 5 février dernier, 3344 jeunes officiers ont reçu leur diplôme attestant la fin de leur formation à cet académie.
Au cours de cette cérémonie, ces nouveaux officiers ont pris l’engagement ferme de servir la nation congolaise .

Prenant la parole, le commandant de cet académie s’est dit satisfait de ce résultat qui témoigne l’engagement du gouvernement à rendre l’armée congolaise professionnelle. Il a loué également la coopération sino-congolaise dont l’Académie militaire Mariën Ngouabi est le fruit.

Selon l’agence d’information d’Afrique Centrale, en dehors de la formation militaire, cette académie dispense des cours pour officiers subalternes et pour officiers supérieurs candidats au diplôme d’état-major.

Soulignons que l’Académie porte le nom de l’officier et homme d’Etat congolais Mariën Ngouabi. Ce dernier, né le 31 décembre 1938 à Ombele, a été président de la République du Congo, du 31 décembre 1968 à sa mort, le 18 mars 1977 à Brazzaville.