Chaos en Centrafrique : Hollande somme la communauté internationale d’agir

Le Président français, François Hollande, a appelé aujourd’hui la communauté internationale à agir en Centrafrique, dénonçant les exactions qui se déroulent dans le pays.

Le chaos se poursuit en Centrafrique face à l’impuissance des autorités du pays. Face à la crise, le Président français, François Hollande, par la voix de sa porte-parole du gouvernement, Najat Vallaud-Belkacem, a appelé la communauté internationale à agir. Le Président français a également dénoncé les exactions qui se déroulent dans le pays qui « s’enfonce dans le chaos ».

Pour François Hollande, « on ne peut pas admettre les exactions en cours et que la communauté internationale doit agir et que la France compte bien prendre sa part de responsabilités ». La crise s’aggrave chaque jour un peu plus en Centrafrique où exactions, affrontements inter-ethniques, pillages… s’amplifient.

Le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, a également appelé à « une action immédiate », proposant le déploiement de 6 000 à 9 000 Casques bleus, dans son dernier rapport qui sera distribué aux quinze pays membres du Conseil de sécurité. Il évoque également un risque de « génocide dans le pays ». Selon Ban Ki-moon, « il y a un besoin urgent de répondre à la crise avant que la situation n’échappe à tout contrôle et mène à un nombre plus important de victimes. Nous avons une opportunité et la responsabilité d’empêcher ce qui pourrait devenir des atrocités généralisées ».