CHAN 2022 : RDC, Mali et Cameroun déjà à la maison… Un premier tour riche en secousses

CHAN 2023
CHAN 2023

La phase de groupes du CHAN 2022, débuté le 13 janvier en Algérie, s’est achevée mardi. Et le moins que l’on puisse dire c’est que ce premier tour s’est révélé riche en surprises. Bilan groupe par groupe.

L’Algérie reçue 3 sur 3

Dans le groupe A, le pays-hôte algérien a tenu son rang, sans trembler, mais sans briller outre-mesure, réalisant tout de même un sans-faute en s’imposant chaque fois 1-0 contre la Libye, l’Ethiopie et le Mozambique. Les Fennecs ont donc terminé en tête de la poule, accompagnés en quarts de finale par le Mozambique, invité surprise à la faveur de sa victoire inattendue contre la Libye (3-2). Sacrés en 2014, les Chevaliers de la Méditerranée constituent d’ailleurs l’une des grosses déceptions du tournoi mais ils ne sont pas les seuls.

La RDC dernière de la classe

Pays le plus sacré dans l’histoire du CHAN avec le Maroc (2 sacres), la RDC est complètement passée au travers dans le groupe B. En manque d’efficacité malgré des buteurs du calibre d’Adam Bossu (TP Mazembe) et de Jean-Marc Makusu (Vita Club), les Léopards ne sont pas parvenus à inscrire le moindre but et leurs faiblesses ont éclaté au grand jour lors du dernier match face au Sénégal (0-3). Forts de deux victoires, les Lions de la Teranga ont terminé en tête de la poule et globalement convaincu après une absence de 12 ans ! A la deuxième place, la Côte d’Ivoire est parvenue à coiffer l’Ouganda sur le fil en battant les Cranes 3-1 lors de la dernière journée pour les devancer au bilan des confrontations directes malgré le même nombre de points.

La sensation malgache

Perturbé par le forfait du Maroc, le groupe C a souri à Madagascar, vainqueur avec panache du Ghana (2-1) et du Soudan (3-0) et qui s’est invité en quarts de finale pour sa première participation ! Le Ghana a également validé son billet, en tant que 2e, à la faveur de son succès 3-1 contre un Soudan en total manque de réalisme face au but et dont on attendait mieux.

La Mauritanie élimine le Mali

En tant que finaliste de deux des trois dernières éditions, on attendait forcément beaucoup du Mali dans le groupe D… et on a été déçus. Après un faux départ contre l’Angola (3-3), avec un revers évité de justesse, les Aigles ont flanché lors du derby décisif contre la Mauritanie (0-1) alors qu’un point leur suffisait. Ce sont bien les Mourabitounes, entraînés par le Franco-Comorien Amir Abdou, qui décrochent une qualification historique dans ce groupe à trois où seule une équipe accédait au tour suivant.

Le Cameroun rentre déjà à la maison

La configuration était la même dans le groupe E où tout s’est joué dans le dernier match. Et, à la surprise générale, c’est le Niger qui a décroché le ticket pour les quarts en s’offrant le scalp du Cameroun lors de la dernière journée (1-0). Pourtant en position de force après leur victoire initiale face au Congo (1-0), les Lions Indomptables ont complètement déjoué lors du dernier match en se montrant inoffensifs malgré 70% de possession. Une stérilité offensive payée au prix fort et un bel exploit pour le Niger.

Le programme des quarts de finale

Horaires en temps universel
Vendredi 27 janvier, 16h, Algérie-Côte d’Ivoire (Stade Nelson Mandela)
Vendredi 27 janvier, 19h, Sénégal-Mauritanie (Annaba)
Samedi 28 janvier, 16h, Madagascar-Mozambique (Constantine)
Samedi  28 janvier, 19h, Niger-Ghana (Oran)