Championnats d’Afrique d’ athlétisme à Alger : la razzia algérienne

A l’issue de la troisième journée de la 12è édition des championnats d’ Afrique de football, l’Algérie est à la tête du palmarès des médaillés.

L’Algérie, à la troisième journée des championnats, avec ses 15 médailles- 7 d’or , 5 d’argent et 3 de bronze- domine la compétition. Ces rencontres qui se trouvaient en mai dernier menacées par le climat d’insécurité qui prévalait dans le pays, ont effectivement démarré le 11 juillet à Alger et s’achèveront aujourd’hui.

Les athlètes algériens ont annoncé les couleurs dès le début de la compétition. De fait la première médaille d’or est allée au lanceur de marteau algérien, Samir Houam avec un jet de 69,38 m . Dans les 400m, la performance du médaillé d’argent, Louhala Malik avec 45 »78 nouveau record d’Algérie est à relever.

Un record par défaut

La compétition manifestement boudée par le public algérois a essuyé aussi la défection de grandes stars de l’athlétisme mondial. Le palmarès algérien serait ainsi dû à l’absence de ses  » stars « . Pour exemple, notons la réflexion du co-directeur de l’IAAF (Fédération internationale d’athlétisme), Elio Locatelli dans une interview (édition en ligne de ce jour) du journal algérien El Watan. Il rappelait que la fédération kenyanne avait fixé l’arrêt de la sélection pour les Jeux Olympiques (J.O) de 2002, aux 22 et 23 juillet . Et que de fait les athlètes kenyans se concentraient sur cette échéance majeure.

Ce palmarès est-il le prélude d’un succès algérien aux J.O ? Espérons le ! Au mieux pour l’athlète Nouria Benida Merah , favorite et médaillée d’or du 1500m qui s’envolera bientôt pour l’Allemagne afin de se préparer aux rencontres de Sydney.