Ce que l’on sait de « l’accident le plus meurtrier de l’histoire du Sénégal »

Accident au Sénégal
Accident au Sénégal

Deux bus de transport en commun de marque Renault sont entrés en collision dans la région de Kaffrine. L’accident, qui a eu lieu à 250 km de Dakar, a coûté la vie à au moins 54 personnes. Un deuil national de trois jours a été décrété au Sénégal.

L’accident est survenu dans la nuit du samedi 7 au dimanche 8 janvier, à 3 h 15 GMT. Le procureur de la République de Kaolack a précisé que la collision implique « un bus affecté au transport public de voyageurs ». Le drame est survenu « à la suite de l’éclatement d’un pneu », lorsque le bus a « quitté sa trajectoire avant de heurter frontalement un autre bus venant en sens inverse ».

Un premier bilan faisait état de quarante morts. Dans un premier temps, il a été indiqué que la collision frontale a en outre fait « trente-six blessés graves et quarante-neuf blessés légers ». Les victimes ont été transportées à l’hôpital de Kaffrine. Le ministre sénégalais des Transports, Mansour Faye, a annoncé la tenue d’un conseil interministériel suite à ce drame. Dans la foulée, le Président Macky Sall, en visite sur les lieux, a annoncé un deuil de trois jours.

Au moins 54 morts dans l’accident

L’officiel a précisé qu’il s’agit de « l’accident de la route le plus meurtrier de l’histoire du Sénégal ». Il a annoncé que la rencontre de haut niveau se tiendra demain, lundi 9 janvier 2023. Elle permettra de prendre des « mesures fermes sur la sécurité routière et le transport public des voyageurs ». Aux dernières nouvelles, quelque 54 personnes ont perdu la vie dans cet accident. Il est annoncé plus d’une centaine de blessés, dont certains dans un état critique.

Il faut signaler que ces bus sont souvent des cercueils roulant tant ils ne répondent à aucun critère de sécurité. Le système de transport du Sénégal est, en effet, vétuste. Dans ce pays d’Afrique de l’Ouest, l’importation des véhicules de plus de huit ans d’âge est proscrite. Pourtant, le secteur du transport est animé par des véhicules qui ont plus de 50 ans d’âge. Pour la plupart, ce sont des voitures fabriquées vers les années 70 : des Peugeot 504 ou des 505.

Lire : Bilan des accidents au Sénégal : 4 000 cas, 600 morts, 74 milliards FCFA en dégâts matériels