CAN 2023 : présentation du choc entre Éléphants et Léopards


Lecture 3 min.
Cote d'ivoire - RD Congo CAN23
Cote d'ivoire - RD Congo CAN23

Dans le cadre palpitant de la Coupe d’Afrique des Nations 2023, le stade Alassane Ouattara d’Ebimpé sera le théâtre d’une confrontation intense entre la Côte d’Ivoire et la République Démocratique du Congo (RDC). Ce soir à 20h00 (heure locale), ces deux équipes s’affronteront pour rivaliser pour le prestigieux trophée continental avec le vainqueur de Nigeria – Afrique du Sud.

Sous la houlette de Sébastien Haller, les Éléphants de Côte d’Ivoire ne seront pas forcément favoris devant leurs 60 000 supporters. En cause, un parcours chaotique en phase de groupes d’abord ou les Ivoiriens sont passés par un trou de souris avec deux défaites pour une victoire. Puis en huitième de finale, longtemps dominé par le Sénégal, champion d’Afrique en titre, les Éléphants vont se qualifier après la séance des tirs au but. En quart de finale, le Mali semble supérieur, mais l’arbitrage oublie un penalty pour les Aigles, le gardien ivoirien en arrête un autre et, au final, c’est une nouvelle qualification ivoirienne après prolongation.

Deux équipes surprises

Si au niveau du jeu, la Côte d’Ivoire n’a pas montré sa supériorité, pour ce qui est de la confiance, les Éléphants sont indestructibles ! « Il y avait plus de pression sur les deux précédents matches que sur le match de demain, même si c’est un match plus important, une demi-finale. Cette pression, on va la gérer en se disant qu’on n’est plus loin. On vient de très loin, on a fait tous les efforts pour sortir la tête de l’eau », a expliqué Emerse Fae, le sélectionneur ivoirien.

Face à eux, les Léopards de la RDC se présentent comme les surprenants challengers de cette compétition. Une phase de poule poussive, avec trois matchs nuls en trois rencontres pour se classer deuxième de leur groupe derrière le Maroc. Puis un huitième de finale éprouvant avec une qualification à l’arrachée devant l’Égypte. Et enfin un match abouti en quart pour disposer de la Guinée 3-1. Les coéquipiers de Chancel Mbemba, meilleur joueur africain du championnat de France l’année dernière, désormais à deux matchs du titre, se disent aussi que tout est désormais possible. Et qu’ils peuvent rejoindre dans l’histoire leurs glorieux ainés vainqueurs de la CAN en 1968 et 1974.

Les clés du match

Le duel des attaquants sera au cœur de l’affrontement, le duel entre Sébastien Haller et Cédric Bakambu qui veut, par son parcours, attirer l’attention sur les massacres qui se déroulent actuellement à l’Est du Congo.

La seule certitude de cette rencontre est que le vainqueur sera un finaliste surprise sur lequel personne n’aurait parié après les phases de poule. Mais des deux côtés, les joueurs seront transcendés par des motivations particulières.

Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter