Cameroun : le gouvernement ferme des écoles privées

Le gouvernement camerounais a décidé de fermer une vingtaine d’établissements secondaires privés jugés « clandestins », à Yaoundé et Douala, expliquant que ces écoles fonctionnent dans une « totale illégalité », que leurs locaux sont insalubres. Certaines d’entre elles, abritées dans des maisons, n’ont même pas de cours de récréation, rapporte la Pana.