Burundi : le Président Pierre Nkurunziza de retour à Bujumbura

Après la tentative de coup d’État à son encontre qui a échoué, le Président burundais Pierre Nkurunziza a quitté sa ville natale de Ngozi, à 140 km au nord-est de Bujumbura, pour rejoindre la capitale burundaise, selon la radio nationale.

Il l’a échappé belle! Après l’échec du coup d’État à son encontre, le Président burundais Pierre Nkurunziza, sorti victorieux d’une tentative manquée de coup d’État, a quitté sa ville natale de Ngozi, à 140 km au nord-est de Bujumbura, pour rejoindre la capitale burundaise, a annoncé à la mi-journée ce vendredi la radio nationale.

Toujours selon la radio nationale, une foule était présente sur la route pour le féliciter et chanter des chansons à sa gloire. Pour le moment, le chef de l’État burundais ne s’est pas encore exprimé. Il devrait s’exprimer dans la journée, selon son entourage.

De leur côté, les putschistes, qui ont échoué, ont annoncé leur reddition ce vendredi matin. Alors que plusieurs hauts responsables des putschistes ont été interpellés, leur chef, général Godefroid Niyombare, est toujours en fuite. Il a échappé aux forces restées loyales au chef de l’État. « Le général Niyombare nous a échappé jusqu’ici mais nous savons qu’il se cache » dans un quartier du sud de la capitale Bujumbura, a affirmé ce vendredi un haut gradé de la police.

La présidence burundaise avait déclaré, elle, jeudi, que Pierre Nkurunziza, qui était en Tanzanie, avait rejoint le Burundi. Mais le climat de tension dans le pays est loin d’être apaisé, bien que le pouvoir ait repris le contrôle de la situation. La situation civile, en tête de la contestation contre un troisième mandat du chef d’État burundais, a d’ors et déjà appelé à une forte mobilisation.