Burundi : un général de l’armée revendique un coup d’Etat en cours

Un coup d’État serait actuellement en cours au Burundi. Un haut gradé de l’armée burundaise, le Général Godefroid Niyombaré, a annoncé, ce mercredi, qu’il destituait le Président Pierre Nkurunziza et limogeait le gouvernement actuel. Alors même que le chef d’État burundais est en Tanzanie, ou un sommet extraordinaire est organisé pour tenter de résoudre la crise dans son pays.

La situation est confuse au Burundi. Un coup d’Etat serait en cours. Un haut gradé de l’armée burundaise, le Général Godefroid Niyombaré, a annoncé, ce mercredi, qu’il destituait le Président Pierre Nkurunziza et limogeait le gouvernement actuel, selon la Libre Belgique. Alors même que le Président se trouve actuellement en Tanzanie pour tenter de résoudre la crise dans son pays.

« Observant avec désolation les violences, le cynisme qui a caractérisé Pierre Nkurunziza, les forces de sécurité décident de prendre la destinée du pays en main, Nkurunziza destitué », aurait déclaré le militaire, sur une radio privée. Il s’agit de l’ancien chef des services de renseignements, destitué en février dernier, qui aurait aussi appelé le Président récemment à ne pas se représenter pour un troisième mandat. Cet ancien compagnon de route du dirigeant burundais n’est donc pas un inconnu.

Depuis plusieurs semaines, la contestation est vive au Burundi contre un troisième mandat du chef de l’État, jugé illégitime, notamment par la société civile, en tête de la protestation. Au moins 22 personnes sont mortes dans cette crise qui secoue le pays.

Une situation confuse qui se déroule actuellement, alors même que cinq pays de la Communauté Est-africaine (EAC) que sont le Burundi, le Kenya, l’Ouganda, le Rwanda et la Tanzanie, ont entamé, dès ce mercredi matin, des travaux afin de mettre un terme à la crise au Burundi.