Burkina Faso : les militaires s’apaisent mais les manifestations continuent

Alors que le président Blaise Compaoré semble avoir réussi après deux heures de discussion vendredi à faire rentrer dans le rang les policiers et les militaires, une nouvelle manifestation de contestation s’est déroulée à Ouagadougou et un jeune homme est mort, à la suite de blessures infligées par les forces de l’ordre.

Alors qu’un jeune homme est décédé vendredi à la suite de ses blessures infligées par des tirs de la police mercredi à Manga, une grande manifestation a rassemblé tous les partis d’opposition ce samedi à Ouagadougou. Des barricades ont été dressées par des jeunes en colère.

Par contre, la grogne des militaires semble pour l’instant calmée. Après 2 heures d’entretien entre Blaise Compaoré et les représentants des différents corps de l’armée, « la tempête est passée », selon le chef d’Etat-Major par intérim de la gendarmerie nationale.

Vidéo : Par Aïcha Sankara