Burkina Faso : le procès de Blaise Compaoré reporté au 4 mai

Au Burkina Faso, le procès de l’ancien Président Blaise Compaoré, en exil en Côte d’Ivoire, est reporté au 4 mai prochain.

Alors qu’il était prévu ce 27 avril 2017, au Burkina Faso, le procès de l’ancien Président Blaise Compaoré, en exil en Côte d’Ivoire, est reporté au 4 mai prochain.

L’ancien chef de l’Etat, qui doit être jugé en même que 32 ministres devant la Haute Cour de justice, est poursuivi pour complicité d’homicides et complicité de coups et blessures volontaires pour avoir participé au Conseil des ministres qui avait conduit à la répression des manifestants.

Ce jeudi 27 avril au matin, le procès, ouvert au public, avait drainé du monde. Sauf que l’audience n’a pas duré trop longtemps. Au bout d’une heure, la Cour a renvoyé le procès au jeudi 4 mai prochain. Ce qui est une réponse favorable à une requête des avocats qui ont invoqué le fait que cette date du 27 avril coïncide avec la rentrée solennelle du barreau.

Sur le banc des accusés étaient présents 25 anciens ministres de Blaise Compaoré, notamment l’ancien Premier ministre Luc Adolphe Tiao. Blaise Compaoré, le grand absent, se trouve actuellement en Côte d’Ivoire où il s’est réfugié après avoir quitté le pouvoir sur contrainte de la population.