Burkina : de retour, l’ex-otage Jocelyn Elliot rencontre le Président Kaboré

L’épouse du Dr.Elliott, Jocelyn Kenneth, a été reçue au palais de Kossyam ce lundi 8 février 2016 par le Président du Faso Roch Kaboré. Le couple australien avait été retenu otages par un groupe terroriste affilié à Al Qaida au Maghreb islamique (AQMI) le 15 janvier 2016 à Djibo.

De notre correspondant à Ouagadougou,

Jocelyne Elliot, accompagnée de la ministre nigérienne des Affaires
étrangères, Achatou Kané Boulam, a été accueillie à l’aéroport de
Ouagadougou par le chef de la diplomatie burkinabè Alpha Barry avant
d’être conduite au palais présidentiel pour une entrevue avec le
président Roch marc Christian Kaboré.

En bonne santé mais exténuée, elle s’est dit inquiète pour
son époux, Arthur Kenneth Elliot, encore retenu par les ravisseurs. Ce dernier a été kidnappé en même temps qu’elle à Djibo, par Al-Qaida au
Maghreb Islamique (AQMI), au petit matin du vendredi 15 janvier, alors que la capitale Ouagadougou était également la cible d’une attaque terroriste.

Selon le Président Kaboré, le travail doit se poursuivre et il a bon
espoir que la libération du docteur Elliot pourra se faire dans les
prochains jours afin que le couple soit de nouveau réuni. Pour sa part,
Jocelyn Elliot souhaite retrouver son époux et retourner à Djibo pour
continuer à travailler.

Selon la ministre des affaires étrangères du Niger, Aissatou Boulama
Kane, Jocelyn Elliot est «admirable comme toutes les femmes
africaines ». L’enlèvement du couple, installé depuis 1972 dans cette localité du pays, où il avait ouvert un centre de santé pour les personnes
démunies, avait suscité la consternation dans tout le pays où de
nombreuses personnes se sont mobilisées pour sa libération.