Burkina : convocation des chefs d’Etat du G5, Isaac Zida s’en offusque

Yacouba Isaac Zida

L’ancien Premier ministre burkinabé, Yacouba Isaac Zida, n’apprécie pas du tout que le Président français Emmanuel Macron convoque les chefs d’Etat des pays du G5 Sahel. Il s’en est vivement offusqué à travers les réseaux sociaux

Yacouba Isaac Zida, ancien Premier ministre du Burkina Faso est en colère, suite à l’annonce de la convocation des chefs d’Etat des pays du G5 Sahel par le Président français Emmanuel Macron. Il juge une telle démarche humiliante et il l’a vivement fait savoir à travers une tribune publiée sur les réseaux sociaux et reprises par différents médias.

L’ancien chef du gouvernement burkinabé a notamment écrit : « la convocation des chefs d’Etat des pays du G5 Sahel par Emmanuel Macron est injuste, inamicale, protocolairement et diplomatiquement humiliante et par dessus tout, irrespectueuse et insultante à l’endroit des peuples des différents pays concernés. Répondre à cette convocation équivaut à se passer des chaînes autour du cou et accepter de vivre de nouvelles décennies de domination néocolonialiste ».

Il se braque encore et s’adresse aux chefs d’Etat en ces termes. « Chers Présidents, je vous en conjure, exigez au moins le respect de la forme qui sauve votre honneur et celui de vos peuples. Sur le fond, il y a beaucoup à dire dont je peux résumer en ceci : la sécurité de la région ne peut être garantie par un système dont la télécommande se trouve à 6 000 kilomètres, à l’Elysée ».

Comme solution, Isaac Zida propose : « une seule force multinationale en collaboration avec les armées nationales le tout bien coordonné par un état-major conjoint est largement suffisant pour relever le défi sécuritaire dans la zone. Si la force Barkane n’est pas nuisible, elle est tout au moins inefficace ».