Burkina : Blaise Compaoré consulte tout azimut

arrivee_des_leaders_politiques.jpg

Le Président Burkinabé Blaise Compaoré a entrepris une série de larges consultations de l’ensemble des forces politiques du pays afin de réfléchir aux perspectives d’évolutions constitutionnelles en cours et de « prendre le pouls » de la société civile. Une initiative appréciée, même si chacun campe sur ses positions.

Le Chef de l’Etat burkinabé, a d’abord reçu tour à tour les différents groupes politiques le 23 Septembre 2014 dans la matinée, au Palais présidentiel de Kosyam, pour informer l’opposition et la majorité de la mise en place d’un cadre de dialogue entre ces différents acteurs divisés sur la révision de l’article 37 de la Constitution.

Puis Blaise Compaoré a reçu le 25 Septembre 2014 les délégations des partis politiques et en particulier Assimi KOUANDA et Zephirin DIABRE, leader de l’opposition, pour leur présenter le canevas des concertations qu’il souhaite lancer.

arrivee_des_leaders_politiques.jpg

Ce moment était très attendu des burkinabé : avant la rencontre certains citoyens s’exprimaient dans les rues de Ouagadougou, d’aucun disant  » c’est du cinéma  » , ou encore : « Ne rêvez pas, concertation ou pas, Blaise va convoquer un référendum « . Mais l’organisation d’un tel scrutin doit visiblement se faire, aux yeux du Président actuel du Burkina Faso, dans un esprit d’ouverture et de dialogue.

Alors que les burkinabés attendent chacun de son côté de savoir ce dont le dialogue va accoucher, il a été possible d’apprendre auprès des deux groupes politiques que cette rencontre s’inscrivait d’abord dans un début de concertation dans l’optique d’un dialogue national. La réponse de l’opposition a semblé aussi ouverte que résolue : « nous sommes d’accord pour le dialogue mais nous restons sur notre position sur l’enjeu du référendum. » Les discussions promettent d’être nourries.