Bolloré s’attaque au e-commerce en Afrique

Les groupes français Casino et Bolloré ont annoncé, ce mercredi, le lancement d’une société commune de vente en ligne, nommée CDiscount, sur le continent africain. La première implantation est prévue en Côte d’Ivoire, dès cet été.

Le e-commerce, nouvelle cible de Bolloré en Afrique. Les groupes français Casino et Bolloré ont annoncé, ce mercredi, le lancement d’une société commune de vente en ligne sur le continent africain, avec une première implantation en Côte d’Ivoire, dès cet été.

Ce premier site sera conçu en effet sous la marque CDiscount, appartenant au groupe de grande distribution Casino, indiquent les deux groupes, dans un communiqué. La société commune sera lancée par des filiales des deux groupes, CDiscount Afrique et Bolloré Africa Logistics. Cette société commune « s’appuiera sur les atouts respectifs (des deux groupes, NDLR), l’expertise du leader du e-commerce en France et les compétences du leader de la logistique en Afrique », ont déclaré les deux groupes dans un communiqué commun.

Selon une étude publiée en 2013 par l’Agence de presse africaine,« les activités africaines du groupe Bolloré n’ont représenté en 2011 que le quart des ventes du groupe, mais presque 80 % de ses profits ». Cette même étude intitulée « African Express » souligne que Bolloré Africa Logistics a dégagé un chiffre d’affaires de 2,5 milliards d’euros. La société présente dans 45 pays en Afrique investit 250 millions d’euros par an, en moyenne.