Black Bazar en concert à l’institut français de Brazzaville

En marge de la quatrième édition du Basango Jazz Festival, qui s’est ouvert mardi soir à Pointe Noire, le groupe « Black Bazar » sera en concert, ce vendredi soir, sur la scène de l’Institut français de Brazzaville.

Révélé en 2012, « Black Bazar » est un concept musical initié et produit par l’écrivain Alain Mabanckou, et soutenu par le label Lusafrica. L’écrivain a repris le titre de son livre Black Bazar (Le Seuil, 2009) pour tisser, en musique, les mêmes leitmotivs : histoires d’amour et de Sapeurs.

Le premier album de « Black Bazar », sorti en 2012, a été placé sous le signe du retour aux sources de la rumba congolaise. Cet opus, qui a rassemblé les « nouveaux maîtres de l’ambiance africaine à Paris », a reçu un accueil chaleureux. Depuis, le public continue de découvrir « Black Bazar », dont l’équipe a été remaniée depuis le premier album, dans les plus grands festivals de musique du monde. On retrouve dans ce groupe d’anciens membres de l’orchestre « Quartier latin » de Koffi Olomidé ou « Wengué Musica maison mère » de Werrason.

Un second album de 12 titres voit le jour en 2013, Black Bazar round 2 : un mixage de sonorités de Kinshasa, Brazzaville, Praia ou encore Lagos. Plusieurs personnalités telles que Ferre Gola, Soleil Wanga, Sentimenta du Nigeria, la Cubaine Niuver, ou encore Popolipo de « Zaïko Langa-Langa » et Fanfan du groupe Tabou Conbo ont apporté leur sensibilité musicale.

Le groupe promet, au cours d’une soirée culturelle, ce vendredi à l’institut français de Brazzaville, un véritable cocktail explosif de vibrations afro-urbaines contemporaines.