Beyonce change le destin de Mojisola Odegbami, une dame de 69 ans

L’amour, la chance et la gloire n’ont pas d’âge. En effet, une  femme de 69 ans, Mojisola Odegbami, a bien représenté le Nigeria et toute l’Afrique, alors qu’elle figurait dans l’album visuel «Black Is King» (Le Noir est roi) de l’artiste afro-américaine Beyonce.

La femme nigériane Mojisola Odegbami, est apparue dans l’un des morceaux intitulé «Bigger» (plus gros), incarnant le personnage d’une reine africaine. Dans «Mood» (ambiance), elle était élégante dans une vraie tenue traditionnelle africaine. En parlant avec CNN, Mojisola Odegbami, a déclaré que son voyage en Amérique était à des fins médicales. C’est au cours de ce voyage qu’elle a rencontré un Folajomu, FJ Akinmurele, qui était acteur.

« Je restais avec l’ami de ma fille, et cette amie a un fils de 7 ans. Le fils, FJ, est le personnage principal de Black Is King », dit-elle. Elle a ajouté qu’elle était celle qui poussait toujours l’acteur à s’entraîner parce que sa mère n’était pas là. Odegbami a aussi fait savoir qu’elle était devenue connue du personnel de Beyonce sous le nom de grand-mère Moji. Malgré sa présence fréquente pendant les répétitions, elle n’a jamais été choisie avant que la mère de FJ ne l’inscrive dans une agence artistique. « J’étais en train de faire du shopping un jour et elle m’a appelé et m’a demandé de rentrer immédiatement à la maison. J’avais peur, tu sais. Elle a dit « Grand-mère, il est très important que vous reveniez à la maison ».

« C’est comme ça que je me suis retrouvé en chemin pour Los Angeles, le même jour, pour une partie de l’album. Au départ, je ne voulais pas y aller, mais elle n’arrêtait pas de me supplier, alors j’ai accepté », a-t-elle déclaré. A partir de là, tout s’est passé si vite et après son audition, elle a obtenu un rôle dans l’album.

Elle n’a pas pu prendre de photos avec Beyonce sur le plateau, car les appareils photos et les téléphones n’étaient pas autorisés et elle a également été obligée de parapher un accord qui lui interdisait de révéler des détails sur l’album avant sa sortie. Odegami a dit qu’elle était vraiment heureuse d’avoir représenté le Nigeria et l’Afrique, dans son ensemble, sur l’album en remerciant l’amie de sa fille pour l’opportunité de l’avoir inscrite lorsqu’elle l’a fait.