Bénin : la campagne pour les Législatives de 2015 a démarré

alliance_passants_a_moto.jpg

Au Bénin, les candidats en lice pour les élections législatives battent officiellement campagne depuis le vendredi 10 avril 2015.

A Cotonou,

Comme annoncé il y a de cela quelques mois, la campagne pour les Législatives du 26 avril 2015 a effectivement commencé au Bénin, le vendredi 10 avril 2015. Le caractère officiel de la chose vient donner plus d’ampleur aux démarches et mobilisations officieuses menées jusque-là par les divers candidats à l’endroit de leurs électeurs.

Une campagne voyante comme toujours

alliance_passants_a_moto.jpg Comme toujours, pendant les périodes électorales, la discrétion est loin d’être le maître mot. A grands renforts d’affiches, de meetings et de caravanes notamment, les candidats parcourent le pays. Par endroits, la présence de vedettes de la musique a donné, pendant le week-end écoulé, une touche presque artistique à la chose. Pour la majeure partie des candidats, l’argument de l’emploi des jeunes dans ce pays où le chômage fait rage est fortement utilisé.

Plusieurs forces en présence

Les électeurs des 24 circonscriptions du pays devront choisir les futurs représentants du peuple parmi les 3320 candidats répartis sur 20 listes électorales. La mouvance présidentielle représentée par la coalition des Forces Cauris pour un Bénin Emergent (FCBE), ne fait pas mystère de ses intentions d’obtenir au minimum 50 sièges sur les 83 disponibles, ce qui lui assurerait du coup une écrasante majorité au parlement. Les forces de l’opposition, pour leur part, ne l’entendent pas de cette oreille, et feront tout pour obtenir la majorité des suffrages.

Un bémol

and_mur_.jpg Les candidats ont jusqu’au vendredi 24 avril à minuit pour convaincre leurs électeurs. Mais si tout semble parti pour bien se dérouler, un problème de taille est à signaler. Jusque-là, les futurs votants ne sont toujours pas en possession de leurs cartes d’électeurs. Si rien n’est fait dan ce sens, les efforts que consentiront les candidats tout au long de cette campagne risquent bien d’être vains.