Badr Hari : « Maroc, je t’aime »

Badr Hari, champion du monde de Kick-boxing, a déclaré tout son amour pour son pays d’origine, le Maroc, après sa victoire sur le Néerlandais Hesdy Gerges.

C’est avec la manière que le kick-boxeur marocain Badr Hari a pris le dessus sur le Néerlandais Hesdy Gerges, samedi 3 mars 2018, au palais des sports de Rotterdam. Aussitôt après sa victoire, l’athlète a déclaré son amour au Maroc, après une absence de plus d’un an et un séjour en prison pour coups et blessures.

Le champion Badr Hari a battu le Néerlandais Hesdy Gerges en s’imposant aux points, au terme d’un combat au parfum de revanche. Le Néerlandais d’origine marocaine a vaincu par une décision unanime des juges : 95 frappes réussies contre 82. La dernière confrontation entre les deux hommes remonte à huit ans, alors que Gerges avait été déclaré vainqueur. La raison : Badr Hari avait asséné un coup de pied au visage alors que son adversaire était déjà au sol et tentait de se relever. Le remake de ce 3 mars 2018 était donc très important pour le Marocain, qui avait tout misé sur le choc qui lui tenait à cœur.

Aussitôt après sa belle revanche, le kick-boxeur marocain a renouvelé son amour pour son pays d’origine, le Maroc. « Maroc, je t’aime. Pays-Bas, je vous aime. Italie, je t’aime. Porto Rico, je t’aime. Amérique, je t’aime. Mais j’aime le Maroc le plus! ». Cette déclaration d’amour a fait réagir le nombreux public marocain présent à l’événement. La Toile aussi a été enflammée par cette belle sortie de l’athlète qui fait la fierté de son pays certes, mais aussi de tout un continent.

Les fans de Badr Hari attendent que leur idole enchaine avec d’autres combats de revanche, notamment contre son éternel adversaire Rico Verhoeven.