Attentats de Paris : nouvel appel à témoins pour identifier le 3e kamikaze du Stade de France

La police française a diffusé, ce dimanche, un appel à témoins pour identifier le troisième kamikaze « auteur décédé d’un des attentats commis le 13 novembre au Stade de France ».

Qui est ce kamikaze qui s’est fait exploser le 13 novembre dernier, rue Jules-Rimet, à proximité de la porte H du Stade de France ? C’est ce que veut découvrir la police française qui a diffusé, ce dimanche 22 novembre 2015, un appel à témoins, photo à l’appui, pour identifier « le troisième auteur décédé d’un des attentats commis le 13 novembre au Stade de France ».

Déjà, vendredi les enquêteurs avaient annoncé que ce kamikaze, qui s’est fait exploser rue Jules-Rimet à proximité de la porte H du Stade de France, avait été enregistré le 3 octobre sur l’île grecque de Leros, en même temps qu’un autre kamikaze, dont la photo a déjà été diffusée par la police mais qui reste non identifié.

Ce troisième homme, « qui s’est fait exploser » le 13 novembre à 21H30 a été « formellement identifié comme étant un individu dont les empreintes papillaires correspondent à celles relevées lors d’un contrôle en Grèce le 3 octobre 2015 », avait déclaré le parquet de Paris vendredi. Il a été enregistré sur l’île grecque de Leros, où il a présenté un passeport syrien au nom de Mohammad al-Mahmod.

Selon le procureur de la République, François Molins, « c’est lors de ce même contrôle que les empreintes du kamikaze s’étant fait exploser à 21H20 au Stade de France, porte D, avaient été relevées ». Un autre appel à témoins avait d’ailleurs été lancé pour l’identifier.