Après trente ans d’attente, un nouveau recensement au Togo

Le Togo va procéder au quatrième recensement général de sa population et de l’habitat du 6 au 19 novembre 2010. Objectif de la manœuvre : mesurer la population vivant dans ce pays, presque trois décennies après la précédente opération. La campagne vient d’être lancée à Lomé.

De notre correspondant au Togo

L’opération de recensement se déroulera du 6 au 19 novembre prochain, a indiqué lundi la Direction générale de la Statistique et de la Comptabilité nationale du Togo. « Un nouveau recensement est fondamental pour notre pays (…). C’est un exercice qui nous permettra d’avoir des données fiables de la population pour le développement économique et social du pays », a annoncé Dédé Ahouefa Ekoué, la ministre de la Planification, du Développement et de l’Aménagement du territoire.

Cette opération très attendue concerne les personnes vivant au moins six mois sur le territoire togolais. Elle permettra au Togo « d’avoir des données plus crédibles pour la conception, la mise en œuvre, le suivi et l’évaluation de ses politiques de développement », ajoute l’autorité.
De plus, elle va devoir couper court à toute spéculation sur le chiffre (plus ou moins exact) de la population togolaise, en vue de l’établissement d’un fichier électoral fiable. Ce volet est très important pour les uns et les autres, car ce sujet a toujours été au centre des crises postélectorales.
Cette opération de recensement, dont les résultats sont attendus en août 2011, est estimée à 3,37 milliards FCFA (environ 5 millions d’euros), et emploiera 10.000 agents environ.

Le dernier recensement au Togo remonte en 1981 et avait chiffré la population à 5 millions d’habitants.