Algérie : plusieurs arrestations lors du meeting de Sellal à Tizi Ouzou

En Algérie, la police a procédé a une vingtaine d’arrestations, notamment des étudiants. Ces derniers ont franchi le cordon de sécurité établi pour permettre à Abdelmalek Sellal de tenir son meeting à la maison de la culture de Tizi Ouzou.

En Algérie, la police a procédé a une vingtaine d’arrestations, notamment des étudiants. Ces derniers ont franchi le cordon de sécurité établi pour permettre à Abdelmalek Sellal de tenir son meeting à la maison de la culture de Tizi Ouzou.

Un groupe d’opposants aux élections, notamment des étudiants ayant pu passer les cordons de sécurité, a tenté de manifester vers 9h40, devant l’entrée de la maison de la culture, voulant empêcher le meeting du protégé de Bouteflika, Abdelmalek Sellal, de tenir son meeting. Les manifestants brandissaient des pancartes et scandaient entre autres « pouvoir assassin ! ».

Une vingtaine d’arrestations a été opérée par les services de sécurité. Les manifestants arrêtés ont conduit aux commissariat proche de la maison de la culture et celui du centre ville qui se trouve être l’ancienne brigade.

Selon El Watan, Sellal était déjà à l’intérieur de la salle de la maison de la culture lorsque les arrestations ont été opérées. Le meeting a pris fin vers 11 heures et Sellal a été évacué par une issue proche du siège de la wilaya.