Algérie : le Premier ministre présente le plan d’action du gouvernement

Le Premier ministre algérien, Ahmed Ouyahia, a présenté, mardi, le Plan d’action du gouvernement devant les parlementaires. Il s’est engagé à œuvrer pour le renforcement de l’Etat de droit et la bonne gouvernance. Il a aussi annoncé la création de trois millions de nouveaux emplois en Algérie, ainsi que la construction d’un million de logements.

Notre correspondant en Algérie

Les parlementaires algériens, toute tendance confondue, ont eu droit, hier, à un discours plein de promesses du Premier ministre Ahmed Ouyahia. Il a réitéré la volonté du gouvernement d’œuvrer pour le renforcement de l’Etat de droit et la bonne gouvernance.
La réconciliation nationale, considérée comme « pierre angulaire de l’édification de l’Algérie » a, une nouvelle fois, refait surface dans le discours officiel qui prône l’ouverture des portes « devant ceux qui sauront revenir vers le peuple ».

« La lutte antiterroriste sera poursuivie avec vigueur», a aussi indiqué le Premier ministre dans l’hémicycle. Les représentants du peuple ont salué la prise en charge par le gouvernement des victimes du terrorisme et la mise en œuvre des dispositions de la charte pour la paix. La réconciliation « est aussi la consolidation de l’unité nationale autour des composantes de notre identité (…) : l’Islam, l’arabité et l’amazighité », a indiqué Ahmed Ouyahia.

La résorption du chômage reste la priorité

Le respect des libertés individuelles et collectives était aussi, hier, au menu des débats tout comme les droits de l’Homme et la démocratie pluraliste qui restent le fondement des aspirations du peuple algérien. « L’édification d’un Etat de droit, de la bonne gouvernance ainsi que de la qualité du service public » sont considérés comme éléments essentiels à l’avancement de l’Algérie où « la modernisation de l’Administration publique » reste à l’ordre du jour.

La formation des magistrats devrait partie également de la politique du gouvernement qui devra s’atteler à la réforme de la Justice et à la modernisation des méthodes. Dans la même optique, il est fait état du renforcement des moyens et mécanismes au sein de la police judiciaire dans sa lutte contre « la corruption, la criminalité, le trafic de drogue et autres maux sociaux ainsi que les diverses formes de fraude fiscale, commerciale et dans le domaine du travail ».

L’amélioration des conditions sociales des Algériens est aussi le souci des officiels qui prônent « la modernisation et le renforcement des moyens des communes.. » à l’effet de répondre aux besoins immédiats de la population. Ahmed Ouyahia s’est engagé à promouvoir les entreprises nationales, et à favoriser la création de 200 000 PME et la préférence pour l’investissement national. Il a aussi annoncé la création de trois millions de nouveaux emplois ainsi que la construction d’un million de logements. La résorption du chômage qui reste la priorité du chef du gouvernement suscite déjà des interrogations parmi la population qui attend sur le terrain la matérialisation des promesses pour lesquelles elle a massivement voté.