Algérie : heurts à Annaba, plusieurs blessés et 20 arrestations

En Algérie, vingt personnes, essentiellement des vendeurs à la sauvette, ont été arrêtées dans la nuit de samedi à dimanche à Annaba pour « troubles à l’ordre public ».

Recrudescence de la violence en Algérie où vingt personnes, essentiellement des vendeurs à la sauvette, ont été arrêtées dans la nuit de samedi à dimanche à Annaba pour « troubles à l’ordre public ». L’information, relayée par TSA, a été rapportée l’agence officielle APS citant une source policière.

Le site, qui reprend Yazid Boubakri, chef de la police judiciaire à la sûreté de wilaya, ajoute que près de 200 jeunes exerçant dans le commerce informel ont attaqué à coup de pierres et autres projectiles le siège de la 9ème Sûreté urbaine, à proximité du marché El Hattab, au centre-ville d’Annaba, en signe d’opposition à l’opération d’éradication des étalages informels longeant la voie publique.

Les forces de l’ordre ont dû faire usage du gaz lacrymogène pour disperser les manifestants qui ont gagné la place de la révolution, en plein centre-ville, où ils ont brûlé des pneus et saccagé un magasin d’articles de sport, a indiqué l’APS. Selon un dernier bilan, treize policiers ont été blessés lors des échauffourées. On dénombre en outre une vingtaine d’arrestations.