Air Mali arrive à Paris

La compagnie aérienne malienne vient de signer un partenariat avec le transporteur égyptien AMC. Air Mali se retrouve renforcé avec deux grands porteurs et vient de décrocher la desserte vers Paris. Et, donc, de renflouer ses caisses.

A partir du 2 décembre, Air Mali desservira Paris. La compagnie a décroché la ligne Paris-Bamako après de nombreuses tractations.  » On voulait atterrir à Roissy mais on nous a obligés à nous poser au Terminal 9, place réservée normalement aux vols charters. C’est légèrement handicapant pour les correspondances et pour les voyageurs de première classe. Mais on est toujours en négociation avec l’aéroport de Paris « , explique Hamidou Traoré, représentant d’Air Mali en Europe.

Ce soudain développement de la compagnie malienne s’explique par son nouveau partenariat, concrétisé il y a un mois, avec le transporteur privé égyptien AMC. La compagnie égyptienne entre dans le capital d’Air Mali à hauteur de 45%. Elle amène dans son sillage deux avions grands porteurs et un service de maintenance performant, AMC s’étant spécialisée dans la maintenance avant de s’ouvrir au transport.

Ambitions africaines

Si les attentats du 11 septembre ont miné le secteur du transport aérien en Occident, les compagnies nationales africaines ne sont pas touchées par ces événements.  » La demande existe. En Europe, et particulièrement en France, il y a une forte communauté africaine qui a des liens profonds avec le Continent. Il est aujourd’hui difficile de se rendre en Afrique. C’est l’offre qui ne répond pas à la demande « , analyse Maodo Sow, représentant de l’AMC.

Comme toutes les compagnies nationales, Air Mali profite des turbulences d’Air Afrique et de la frilosité d’Air France, qui assure un monopole incontesté vers l’Afrique francophone, pour élargir ses ambitions.  » Nous voulons faire de Bamako un grand aéroport régional avec des correspondances vers les capitales voisines. En pratique, comme nous sommes interdits des lignes Paris-Dakar et Paris-Abidjan, nous pouvons contourner cette situation en embarquant sur nos lignes des passagers qui voudraient se rendre au Sénégal ou en Côte d’Ivoire. Seulement, elles seront obligées de passer par Bamako « , s’enthousiasme Hamidou Traoré.

Air Mali appartient à des groupes privés maliens et au transporteur égyptien AMC. L’Etat malien détient 12 % du capital et Air Afrique 10 %. La compagnie a été créée en 1993. Pour se démarquer d’Air France, elle abat les prix : 3 750 FF le billet Paris-Bamako.  » Sur les classes de réservation, nous serons à 3 000 FF moins chers « , note Hamidou Traoré. En haute saison, le billet augmente de mille francs. Air Mali donne des ailes à son ambition.