Agressions sexuelles : un fils de diplomate congolais bénéficie de l’immunité diplomatique


Lecture 1 min.
arton40668

Un adolescent de 15 ans est accusé d’avoir agressé sexuellement cinq jeunes filles, en région parisienne. Mais ce collégien est le fils d’un diplomate congolais et bénéficie donc de l’immunité diplomatique.

Un adolescent est soupçonné d’avoir, à plusieurs reprises, agressé sexuellement cinq jeunes filles dans la commune de Magnanville, dans la région parisienne. Toutes ont désigné le même agresseur, un collégien de 15 ans qui s’avère être le fils d’un diplomate congolais.

Après avoir été interpellé, suite à des dépôts de plainte, et entendu au commissariat de Mantes-la-Jolie, pour des faits d’exhibitionnisme et d’attouchements sexuels, il aurait été rapidement relâché, car son père est un haut fonctionnaire à l’ambassade de la République démocratique du Congo et bénéficie à ce titre de l’immunité diplomatique. La France aurait demandé à la RDC la levée de l’immunité diplomatique. Les familles de victimes ont exprimé leur colère.

Le père du jeune homme aurait accepté de le conduire dans un centre de soins psychiatriques avant de l’inviter à regagner la RDC.

YouTube video

Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter