Afro-club : le hit des platines de la semaine avec Fally Ipupa, MPR, Anjella et autres


Lecture 3 min.
Fally Ipupa concert
Fally Ipupa concert

Cette nouvelle semaine démarre sur les chapeaux de roue avec des tubes encore plus funs de célébrités comme Fally Ipupa, MPR, Anjella ou encore Ankaa. Cet article vous propose un tour d’horizon de ces tubes qui font actuellement sensation sur la Toile.

Amore, le nouveau tube de Fally Ipupa qui bat des records d’écoute en ligne

Fally Ipupa semble avoir été très inspiré, ces derniers temps. En effet, trois mois après la sortie de son album Tokoos II qui a cartonné, la star congolaise revient avec une nouvelle chanson intitulée « Amore ». Un tube disponible en streaming sur les plateformes Spotify et Deezer, et avec lequel le chanteur a réussi à séduire plus d’un million d’auditeurs.

Pixélisée et mise en ligne le 14 mai dernier, l’œuvre éponyme rencontre elle aussi un franc succès avec à son compteur plus de 1,4 million de vues. Désormais, les fans désirent retrouver « l’Aigle » sur scène afin d’avoir l’occasion de reprendre en sa compagnie les belles paroles de son nouveau tube.

YouTube video

En RDC, le groupe MPR donne une leçon d’Education Civique et Morale avec ECM

Après « Na Mesana », « Lobela Ye Français », « Dollar$ », « Tika Biso Tovanda », « Semeki » et « Malembe », Yuma Dash et Zozo Machine, le duo qui forme MPR, était très attendu sur leur nouvel album. Et comme à l’accoutumée, ils n’ont pas déçu le public congolais. Le titre auquel ils doivent particulièrement leur nouveau succès est « ECM » (Education Civique et Morale).

Cet opus, qui se démarque clairement des précédents, s’adresse tout bonnement à la jeunesse congolaise. Il s’agit d’un titre engagé qui vise à éveiller la conscience d’une jeunesse congolaise en perte de repères depuis l’arrivée des réseaux sociaux. Le clip a été tourné à Kinshasa dans la commune de Matete. Et depuis sa mise en ligne, il fait sensation au pays de la rumba.

Avec Nobody, la Tanzanienne Anjella fait une entrée tonitruante dans l’arène musicale

Jusqu’au début de cette année 2021, le nom de Anjella était inconnu des mélomanes tanzaniens et africains. Ce n’est qu’en février dernier que la compositrice tanzanienne est parvenue à se faire un nom. Une ascension fulgurante qu’elle doit à sa collaboration avec le talentueux Harmonize.

En effet, invitée en featuring sur le titre « All Night » de son mentor Harmonize, Anjella va très vite monter en puissance. Surfant sur cette vague de succès, la chanteuse dévoile quelques mois plus tard « Nobody ». Dans cette chanson, la star raconte son histoire d’amour avec le prince charmant de son cœur. Une œuvre audiovisuelle, qui séduit déjà du côté de Dodoma avec plus de 2 millions de vues en à peine une semaine.

Au Bénin, Ankaa nous promet des lendemains meilleurs avec « Sonagnon »

Ankaa, la chanteuse béninoise nous revient avec une nouvelle chanson, « Sonagnon », un message d’espoir et d’encouragement. Essentiellement chanté en fon, l’une des langues les plus parlées au Bénin, ce tube prouve une nouvelle fois l’attachement d’Ankaa à la culture de son pays d’adoption.

Celle qui est Congolaise d’origine et l’épouse de DAC, un rappeur et membre d’un des grands groupes de rap du pays, CCC (Cotonou City Crew), ne cache d’ailleurs pas son envie de continuer sur cette lancée : « J’aime cette langue je continue de parfaire mon fon et d’apprendre… ».
Comme elle le déclare dans son nouveau tube : « Demain sera mieux qu’hier. Bas-toi ! », on espère vraiment que demain sera meilleur pour tous et surtout pour la suite de la carrière d’Ankaa.

YouTube video

Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter