« Africa Business : Health Forum » : un forum panafricain sur la santé en Afrique

La Fondation Aliko Dangote, l’UNECA, GBC Health Advocate, et les secteurs public et privé, partenaires pour une meilleure santé en Afrique : 10 janvier 2019 – Addis-Abeba, Éthiopie : les principaux dirigeants africains, notamment des chefs d’État, des ministres et des directeurs généraux, ainsi que des représentants de l’Union africaine et des Nations Unies se rencontreront lors de la première édition du Africa Business : Health Forum (AB : HF) qui se tiendra en Éthiopie le 12 février 2019 en marge du 32e Sommet de l’Union africaine.
Le forum réunira les principaux décideurs africains afin d’explorer les possibilités de catalyser la croissance de l’économie du continent, grâce à des partenariats commerciaux pour investir dans le secteur de la santé.

Les relations entre la santé des employés et la croissance économique occupent une place de plus en plus importante dans de nombreux pays africains, et les entreprises sont incitées à explorer les moyens de maximiser la valeur pour les actionnaires en tant qu’interaction complexe entre le rendement financier, humain, social et environnemental.

Les entrepreneurs africains réalisent qu’une bonne santé est une bonne affaire et qu’investir dans la santé est un impératif commercial et social. Des études ont montré qu’à l’horizon 2030, les débouchés dans le secteur de la santé et du bien-être atteindraient 1 800 milliards de dollars en prix courants.

Investir dans les systèmes de santé africains est une occasion d’accélérer le développement et la croissance économiques, de sauver des millions de vies, de prévenir les handicaps permanents et de rapprocher les pays de la réalisation des objectifs de développement durable (ODD) et de l’Agenda 2063 de l’Afrique.

« Sur le plan commercial, nous commençons à voir les opportunités qui pourraient être créées en nous concentrant sur l’amélioration et l’investissement dans la santé », a déclaré Aigboje Aig-Imoukhuede, un financier renommé et co-président de GBCHealth. Il a ajouté : « Il est nécessaire de combler le fossé sur l’inégalité de la vie en Afrique du point de vue des soins de santé et nous devons chercher à développer un plan universel qui permette de véritablement changer les choses en matière de soins de santé en Afrique. La santé doit cesser d’être une source de douleur, pour plutôt devenir une source de prospérité. »
Le AB : HF est la vision de GBCHealth, de la Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique (UNECA) et de la Fondation Aliko Dangote, avec pour objectif de renforcer le leadership des entreprises et les partenariats, et de faciliter les investissements afin de changer le visage des soins de santé en Afrique.

Le forum se terminera par le lancement de la Coalition africaine des entreprises pour la santé (ABCHealth). Celle-ci mobilisera un noyau de champions du secteur privé via une plate-forme coordonnée visant à améliorer les résultats en matière de santé et à façonner les systèmes de santé en Afrique.

ABCHealth servira de plate-forme régionale pour dégager des synergies qui contribueront plus directement à une Afrique en bonne santé et prospère, grâce à la collaboration et aux partenariats commerciaux.

Rappelant la nécessité pour les chefs d’entreprise de concrétiser cette vision, Aliko Dangote, président du groupe Dangote et président de la Fondation Aliko Dangote, a expliqué : « Le meilleur moyen de faire progresser l’Afrique consiste pour les entreprises à intensifier leurs activités dans le secteur de la santé et à prendre des mesures audacieuses. Nous devons travailler ensemble, dans tous les secteurs d’activité et avec les gouvernements et les collectivités, pour favoriser l’innovation et susciter davantage d’investissements stratégiques qui nous soient profitables collectivement. Le temps est venu pour une nouvelle ère de coopération en Afrique qui positionnera la population, les communautés et les entreprises pour réussir, aujourd’hui et à l’avenir. Une bonne santé n’est pas seulement le résultat du développement, mais également la base du développement. »

Vera Songwe, secrétaire exécutive de l’UNECA, a déclaré quant à elle : « La Commission jouera un rôle dans la conception et la mise en œuvre de cadres politiques relatifs au financement des soins de santé par le biais de partenariats public-privé et du secteur privé. En nous appuyant sur la zone de libre-échange continentale africaine (ZLEC), cela encouragera également les investissements transfrontaliers dans le secteur de la santé, en particulier dans le secteur pharmaceutique. »

Site Internet : www.africabusinesshealthforum.com

À propos de GBCHealth

GBCHealth s’emploie à mobiliser les ressources et l’expertise du secteur privé pour faire face aux problèmes de santé les plus pressants d’aujourd’hui. Fondée en 2001, sous la direction de l’ambassadeur Richard C. Holbrooke, GBCHealth s’est forgé une solide réputation en matière de mobilisation des entreprises pour lutter contre les problèmes de santé sur le lieu de travail et dans la communauté. Aujourd’hui, l’organisation collabore avec un réseau de plus de 300 organisations dans le monde entier pour favoriser les partenariats et l’action collective dans les domaines où les besoins sont les plus criants.
M. Aig-Imoukhuede siège au conseil d’administration de GBCHealth depuis 2011 et est largement reconnu pour sa réussite en tant qu’entrepreneur, dirigeant d’entreprise et défenseur de la responsabilité sociale des entreprises dans le monde des affaires africain.
Site Internet : www.gbchealth.org

À propos de la Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique

Créée par le Conseil économique et social (ECOSOC) des Nations Unies en 1958 en tant qu’une des cinq commissions régionales des Nations Unies, la CEA a pour mandat de promouvoir le développement économique et social de ses États membres, de favoriser l’intégration interrégionale et de promouvoir la coopération internationale pour le développement de l’Afrique. La CEA fournit également des services de conseils techniques aux gouvernements africains, aux organisations intergouvernementales et aux institutions. En outre, elle élabore et promeut des programmes d’aide au développement et joue le rôle d’agent d’exécution pour des projets opérationnels pertinents.

Composée de 54 États membres et jouant à la fois un rôle de bras régional de l’ONU et d’élément clé du paysage institutionnel africain, la CEA est bien placée pour apporter une contribution exceptionnelle à la résolution des problèmes de développement du continent
Le siège de la CEA est situé à Addis-Abeba (Éthiopie) et elle dispose de bureaux à Rabat, Lusaka, Kigali, Niamey, Yaoundé et Dakar.
Site Internet : www.uneca.org

À propos de la Fondation Aliko Dangote

La Fondation Aliko Dangote est la fondation philanthropique d’Aliko Dangote, président du groupe Dangote, créée dans le but de renforcer les possibilités de changement social par le biais d’investissements stratégiques visant à améliorer la santé et le bien-être, à promouvoir une éducation de qualité et à élargir les possibilités d’autonomisation économique. La fondation a été créée en 1994 à Lagos, au Nigeria, en tant qu’association caritative. Elle est depuis devenue la plus grande fondation privée d’Afrique subsaharienne, disposant du plus important fonds de dotation détenu par un seul donateur africain. La fondation a versé plus de 250 millions de dollars en fonds de bienfaisance à diverses causes au Nigeria et en Afrique au cours des quatre dernières années.
Site Internet : www.dangote.com/foundation