Affaire Abde Ezzalzouli : l’Espagne veut court-circuiter le Maroc, colère de Vahid ?


Lecture 2 min.
Abdessamad Ezzalzouli
Abdessamad Ezzalzouli

Le sélectionneur national du Maroc, Vahid Halilhodzic, a publié une liste de 25 joueurs qui participeront à la 33ème édition de la Coupe d’Afrique des nations au Cameroun. Parmi ces joueurs convoqués, le jeune prodige du FC Barcelone (D1 Espagne), Abdessamad Ezzalzouli. Sauf que la Fédération espagnole de football aurait entrepris de convaincre le joueur afin qu’il renonce à cette convocation.

Abdessamad Ezzalzouli va-t-il répondre à la convocation de Vahid Halilhodzic, en vue de la prochaine Coupe d’Afrique des nations au Cameroun avec les Lions de l’Atlas ? C’est du moins la question qui se pose, depuis hier vendredi 24 décembre, à la suite de la publication de la liste de 25 joueurs marocains, qui prendront part à ce grand rendez-vous du football africain. Selon BeIn Sports, l’Espagne tente de court-circuiter les Lions de l’Atlas sur le dossier du jeune joueur.

La Fédération espagnole de football (RFEF) aurait décidé de ne pas laisser la pépite aussi facilement et tenterait, ces derniers jours, de le convaincre de renoncer à cette convocation de Vahid Halilhodzic. Elle mettrait ainsi la pression sur le joueur de 20 ans, afin de l’empêcher de rejoindre le Maroc. Une place en équipe d’Espagne lui serait même promise. Natif de Beni Malal au Maroc, Abdessamad Ezzalzouli a également la nationalité espagnole. Néanmoins, il compte déjà 5 sélections avec les U20 du Maroc, pour 2 buts marqués.

Promu dans l’équipe première du FC Barcelone depuis l’arrivée de Xavi Hernandez sur le banc, Abdessamad Ezzalzouli enchaîne les prestations satisfaisantes, avec 1 but marqué en 8 matchs en Liga espagnole. Selon la Fédération royale marocaine de football (FRMF), le jeune joueur serait très enthousiaste à l’idée de rejoindre les Lions de l’Atlas, en vue de cette Coupe d’Afrique des nations au Cameroun, du 9 janvier au 6 février 2022. Si jamai l’Espagne parvenait à convaincre le jeune joueur, une colère de Vahid Halilhodzic ne serait pas à écarter.

À rappeler que le Maroc a déjà un antécédent avec l’Espagne, avec l’affaire Munir El Haddadi. Ce dernier, qui évoluait à l’époque au FC Barcelone, avait joué en équipe nationale d’Espagne, avant de tenter de changer de nationalité sportive. Mais, l’attaquant, qui évolue désormais au Séville FC, a finalement bénéficié de la modification du règlement, opérée par la FIFA, en mars dernier, permettant aux joueurs de moins de 21 ans ayant disputé moins de 5 rencontres avec une sélection nationale, de défendre les couleurs d’un autre pays.

Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter