Adinkra : Les tissus qui racontent l’histoire et la sagesse de l’Afrique de l’Ouest


Lecture 3 min.
Tissu Adinkra du Ghana
Tissu Adinkra du Ghana

Le tissu Adinkra, avec ses motifs complexes et chargés de symbolisme, est une expression artistique et culturelle profonde en Afrique de l’Ouest, particulièrement au Ghana et en Côte d’Ivoire.

L’Adinkra tire son origine de l’ancien royaume Akan, où chaque symbole transmet une leçon de vie ou une maxime philosophique. Ces symboles, gravés à la main sur des blocs de bois, sont ensuite appliqués sur le tissu, souvent du coton, dans un processus d’impression méticuleux. Historiquement, ces motifs étaient strictement utilisés pour les vêtements de deuil, reflétant des thèmes comme la persévérance, la résilience ou le chagrin. Un tissu funéraire, dont la fabrication et l’usage sont limités aux ethnies abron, agni et ashanti, du groupe akan de Côte d’Ivoire et du Ghana.

« Le port de l’adrinka se rattache à un contexte funéraire. Il s’agit donc d’une étoffe circonstancielle qui touche au sacré, et non d’un tissu s’inscrivant dans un phénomène extensif de mode. (…) C’est par ailleurs la seule technique indigène d’impression : l’adrinka serait donc le seul tissu imprimé originaire de l’Afrique de l’Ouest. Outre cette originalité, l’adrinka se caractérise par la conjugaison de plusieurs techniques telles que l’impression, la teinture, le tissage ou la broderie », expliquait Anne Grosfilley à Afrik.

L’héritage et les symboles d’Adinkra : Transition vers la modernité

Au fil du temps, l’Adinkra a évolué, s’adaptant aux goûts contemporains tout en conservant son essence culturelle. Les couleurs vives et les designs innovants ont transformé ce tissu en un élément populaire dans la mode africaine moderne. Désormais utilisé au-delà des vêtements. Il inspire des créateurs dans des domaines aussi variés que l’art, le design d’intérieur et même les tatouages. Chaque motif d’Adinkra est porteur d’un message, offrant une voix visuelle aux histoires et aux valeurs africaines.

YouTube video

Nana Kwesi Wiafe, fondateur de la marque de mode « Very Ghanaian », incorpore les motifs Adinkra dans ses créations pour célébrer la culture ghanéenne. il a notamment travaillé avec Beyoncé sur les visuels de l’album Black is King.

Selly Raby Kane
Selly Raby Kane

il y a aussi Selly Raby Kane, designer sénégalaise. Connue pour ses créations audacieuses et colorées qui intègrent divers éléments de l’art africain, dont les motifs Adinkra, dans un style contemporain et avant-gardiste.

Et bien sûr Kofi Ansah, considéré comme l’un des pionniers de la mode africaine. Kofi Ansah fut un des premiers à intégrer avec succès les motifs Adinkra dans ses créations de haute couture. Il a joué un rôle clé dans la mise en valeur de l’art textile africain sur la scène internationale.

YouTube video

Aujourd’hui, l’Adinkra est devenu un symbole de fierté culturelle. C’est un moyen pour les Africains de célébrer et de partager leur héritage. Reconnu mondialement comme un emblème de l’identité africaine. Ainsi c’est un pont entre le passé et le présent, et un témoignage de la richesse culturelle du continent.

Le tissu Adinkra fascine encore aujourd’hui. Il représente non seulement la beauté artistique, mais aussi la sagesse profonde et l’histoire vivante de l’Afrique de l’Ouest.

Masque Africamaat
Kofi Ndale, un nom qui évoque la richesse des traditions africaines. Spécialiste de l'histoire et l'économie de l'Afrique sub-saharienne
Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter