90 boxeurs africains au Gabon

Le championnat de boxe d’Afrique centrale se déroule au Gabon sur trois jours à partir d’aujourd’hui. 90 boxeurs venus de dix pays participent à cette compétition, tant attendue à Libreville.

Le Gabon reçoit aujourd’hui neuf pays pour participer au troisième championnat d’Afrique centrale.  » Les panthères version boxe  » divisées en deux équipes gabonaises A et B sont fin prêtes à monter sur le ring. La fédération de boxe gabonaise a retenu 18 boxeurs. Les favoris attendus sont Mboumba Julio dans la catégorie super léger, médaillé d’or aux jeux de la francophonie de Madagascar et Frise Nguema, âgé de 24 ans dans la catégorie super welters ( 71 kg ).  » Bien sûr, d’autres champions gabonais seront aussi présents au gymnase du stade omnisport président Bongo à Libreville « , s’exclame Thomas. Reste Nkoulou Omva, président de la fédération de boxe gabonaise.

Les boxeurs croisent les gants pendant trois jours

La fédération gabonaise, sous la supervision de la confédération africaine de boxe ( CAB ), organise cette compétition. Le premier championnat s’était déroulé en Centrafrique en 98 et le deuxième, l’année dernière au Cameroun. Cette année, 90 pugilistes du Burundi, du Rwanda, de la Guinée équatoriale, du Tchad, du Sao Tomé, du Congo Brazzaville, de la République Centrafricaine et de la République Démocratique du Congo participent à ces combats. Le championnat s’étale sur trois jours et se répartit en une quarantaine de combats de neuf catégories. Les délégations centrafricaines sont attendues dans la capitale gabonaise pour le début des rencontres. La liste des combats sera tirée au sort en début de matinée. Et le tournoi commencera…