13 février 2016 / Mis à jour à 12:26 - Paris  Newsletter  Alertes e-mail  English edition  Flux
Zimbabwe
Zimbabwe : les mines de diamants polluent les rivières et menacent des milliers de personnes

Une étude conduite par l’Université du Zimbabwe crée la panique. Selon celle-ci, les mines de diamants rejettent de grandes quantités de produits chimiques dans les cours d’eau environnant et notamment la rivière Save, mettant en danger la santé des habitants. Certains habitants, soutenus par l’Association zimbabwéenne des avocats environnementaux (Zimbabwe Environmental Lawyers Association, ZELA) viennent de porter plainte contre trois de ces mines pour les obliger à arrêter de déverser leurs composants chimiques dans les rivières. Les populations, selon cette étude, risquent de voir le taux de cancers et d’autres maladies liées à la présence de métaux lourds dans les eaux augmenter.

Lire aussi :

- Nigeria : Amnesty International dénonce les agissements de Shell


Zimbabwe en bref
Ces dernières semaines, au moins 14 éléphants ont été empoisonnés au Zimbabwe, ont indiqué ce mercredi les autorités des parcs nationaux, qui soupçonnent des actes de braconnage dans onze cas. Selon ces...

Une troupe de babouins a interrompu jeudi la matinale d’une radio locale YA FM dans le sud du Zimbabwe en dévorant des câbles de fibre optique, rapporte le journal Chronicle. Un incident qui n’est...

Le président du Zimbabwe Robert Mugabe effectue une visite historique de deux jours en Afrique du Sud, depuis mardi. Cela fait plus e 20 ans qu’il ne s’était pas rendu dans le pays. Au cours de sa...


derniers articles Zimbabwe
En décrochant le match nul contre la Zambie (0-0) ce mercredi à Kigali au terme d’une rencontre très décevante, le Mali a validé son billet pour les quarts de finale du CHAN 2016 derrière les...

Le Président du Zimbabwe Robert Mugabe a obtenu le prix Conficius de la paix, un alternatif chinois au Prix Nobel de la paix. Mais cette remise de prix fait polémique et est vivement dénoncée par...

Des braconniers sont soupçonnés d’avoir empoisonné au moins 14 éléphants dans le parc national de Hwange, dans l’ouest du Zimbabwe.


à la une




en bref