21 novembre 2017 / Mis à jour à 16:29 - Paris  Newsletter  /    Alertes e-mail  /    English edition  /    Flux
Tanzanie - Conflit - Politique
Tanzanie : cinq mineurs retrouvés vivants après avoir passé 41 jours sous terre !
(photo d’illustration) Orpailleurs à Kédougou

Cinq mineurs tanzaniens ont été retrouvés vivants après avoir passé 41 jours coincés sous terre suite à l’effondrement du puits d’une mine d’or artisanale dans lequel ils travaillaient, a annoncé ; ce mardi, le ministère de l’Energie et des Mines.

Cela relève d’un véritable miracle ! Coincés à environ 100 m sous terre durant 41 jours, suite à l’effondrement du puits d’une mine d’or artisanale dans lequel ils travaillaient, cinq mineurs tanzaniens ont été retrouvés vivants, a annoncé, ce mardi 17 novembre 2015, le ministère de l’Energie et des Mines.

Les mineurs miraculés ont été secourus dimanche. Ils avaient été portés disparus le 5 octobre après l’écroulement d’un puits dans une mine près de la ville de Shinyanga, aux abords du Lac Victoria, dans le nord-ouest de la Tanzanie.

Une vingtaine de mineurs travaillaient dans ce puits quand il s’est effondré. Six se sont retrouvés bloqués, les autres ayant réussi à s’enfuir à temps. Toutefois, parmi les mineurs, un est décédé environ 15 jours avant que ses collègues ne soient secourus et son corps n’a pas encore été retrouvé, a indiqué un responsable local de la police, Justus Kamugisha. Les cinq survivants « étaient très faibles et ont été hospitalisés », a précisé une porte-parole du ministère de l’Energie et des Mines Badra Masoud.

En Afrique, il n’est pas rare que des mineurs soient tués dans l’effondrement de puits de mines. A la recherche d’or pour améliorer les conditions de vie de leurs proches, ils travaillent souvent avec des moyens dérisoires, sans aucune sécurité ni protection. Et les Etats africains ne réglementent pas toujours le secteur, où les acteurs sont souvent livrés à eux-mêmes.



à la une




communiqués

afrik-foot