22 mai 2018 / Mis à jour à 01:33 - Paris  Newsletter  /    Alertes e-mail  /    English edition  /    Flux
France - Politique - Racisme
"Maligne comme un singe, Taubira retrouve la banane" : la Une de "Minute" indigne les politiques !

La Une du journal d’extrême droite Minute sur Christiane Taubira a indigné beaucoup de politiques en France, qui se sont empressés de réagir. De son côté l’association SOS Racisme a condamné cette Une d’ « absolument intolérable et abjecte ».

C’est à croire que les insultes raciste contre la ministre de la Justice Christiane Taubira ne cesseront jamais. Après avoir été comparée à un "singe" par une élue du Front National, traitée de "Guenon" par une petite fille lors d’une manifestation contre le mariage pour tous à Angers, la voici de nouveau sous le feu des brimades. « Maligne comme un singe, Taubira retrouve la banane ». Telle est la Une publiée ce mardi par le journal d’extrême droite Minute. Avec cette nouvelle provocation, Minute voulait sans doute faire parler de lui. L’initiative du journal a indigné une grande partie de la classe politique française, qui la vivement condamnée. Sur les réseaux sociaux tels que Twitter, les réactions ont été particulièrement vives. De nombreux internautes et responsables politiques ont exigé à ce que le journal soit condamné.

Couverture abjecte

Le secrétaire général du Parti socialiste Harlem Désir a indiqué sur son compte Twitter être « révolté par l’ignoble Une de Minute. Ça suffit le racisme et l’extrémisme. Ce numéro doit être saisi. Républicains debout ». Même son de cloche pour la ministre des Sports, Valérie Fourneyron, qui a dénoncé « une Une inacceptable. J’apporte tout mon soutien à ma collègue Christiane Taubira devant ces propos honteux et nauséabonds ». De même, la ministre de la Santé, Marisol Touraine, a écrit un tweet pour dénoncer cette Une « incitant à la haine raciale ». L’affaire a également provoqué une pluie de réactions d’internautes, réclamant "un procès" contre Minute, estimant que sa « Une tombait sous le coup de la loi ». D’après ces derniers c’est "Couverture abjecte", "à vomir", "du papier toilette", "couverture honteuse"...

De son côté, l’association SOS Racisme a qualifié la Une de minute « d’ absolument intolérable et abjecte ». Selon la présidente de l’organisation Cindy Leoni, « le journal d’extrême droite Minute s’inscrit sans détour en soutien aux plus violentes attaques racistes. Cette nouvelle provocation confirme que les insultes envers la garde des Sceaux n’étaient pas un acte isolé ». Pour la dirigeante de SOS Racisme, il est évident qu’« il y a bien une stratégie globale de l’extrême droite, qui tente de légitimer l’utilisation de la haine raciale comme forme acceptable du débat démocratique, fustige la responsable. Avec cette ligne éditoriale, le journal Minute tente de s’imposer dans le débat politique français en occupant l’espace médiatique par le moyen du scandale. Ces méthodes, nous les connaissons : ce sont celles de l’extrême droite qui a pour matrice non pas l’amour des siens mais la haine de l’Autre. »



à la une



afrik-foot