16 décembre 2017 / Mis à jour à 07:35 - Paris  Newsletter  /    Alertes e-mail  /    English edition  /    Flux
Pan Afrique - Commerce
Le Black Friday s’empare de l’Afrique

Depuis plus de 3 ans les consommateurs de nombreuses capitales africaines vibrent chaque année, au rythme du Black Friday, et envahissent la plupart des sites de e-commerce qui proposent des promos géantes. Un phénomène devenu un véritable rendez-vous commercial annuel en Afrique.

Les origines du vendredi noir

Fortement développée aux États-Unis, cette journée correspond à des soldes géants et continue de mobiliser les foules. Les versions divergent quant à l’origine de ce « big » événement commercial. Mais la version la plus probable la renvoie au début du siècle où la comptabilité des entreprises se faisait encore à la main. On raconte que les comptes étaient toujours écrits en rouge, étant donné qu’ils étaient la plupart du temps déficitaires, à l’exception de ce fameux vendredi de l’année, qui correspond au lendemain de la Thanksgiving (fête traditionnelle américaine, qui couronne l’action de grâce de Dieu envers les humains), sortaient pour faire les boutiques en masse. Ce jour-là, les comptes des entreprises devenaient positifs et écrits en noir, ce qui a conduit à donner le nom de Black Friday (vendredi noir) à ces soldes géantes.

Jumia propulseur du Black Friday en Afrique

Présent dans une trentaine de pays africains depuis 2014, le Groupe Jumia est l’un des acteurs du commerce numérique ayant importé le Black Friday des Etats-Unis en Afrique. Avec ses différentes enseignes (Jumia Travel, Jumia Food, Jumia…), le leader du e-commerce en Afrique propose chaque année des soldes géantes qui sont désormais inscrites dans les agendas des consommateurs qui envahissent ses différents sites en ligne. De la réservation de chambre d’hôtel, à la téléphonie, l’immobilier, la mode jusqu’à la commande des plats, tout y passe avec des réductions allant jusqu’à 80%.

« A l’instar de ce qui se passe aux Etats-Unis, en Europe, le Black Friday prend ses marques chez nous, et c’est une fierté pour Jumia de permettre cela. C’est aussi pour nous une façon de permettre aux gens de préparer les fêtes de fins d’années dans un contexte économique souvent difficile. Pour nos partenaires, c’est une période idéale pour liquider les stocks et faire des bons chiffres. Cette année ce sera le vendredi 24 Novembre, et nous serons là pour l’Afrique  », explique Ismaël Cabral Kambell, chargé de communication et relations publiques à Jumia Travel.

Comme un réveil du e-commerce en Afrique, c’est désormais l’ensemble des acteurs de ce secteur sur le continent qui proposent, ce jour des grandes soldes, en attendant que cet événement se répande aux enseignes de commerce traditionnel. Un appel qui est bien suivi des consommateurs de tout âge, et pour faire bénéficier le plus grand nombre, les soldes vont s’étendre sur plusieurs jours.



à la une




communiqués

afrik-foot