23 juillet 2014 / Mis à jour à 13:04 - Paris  Newsletter  Alertes e-mail  English edition  Flux
Togo - Site
Ouverture du portail togolais
Ouverture du portail togolais. Depuis une semaine, le premier portail togolais est en ligne. Infos, emploi, rencontres, images, forum et chat : iciLome.com veut offrir à ses internautes une interface riche et conviviale. Pour qu’ils arrêtent de se connecter à des sites étrangers.

" Il y a six mois, j’étais à Lomé et j’ai remarqué que les Togolais, surtout les jeunes, passaient tout leur temps dans les cybercafés. Mais comme il n’y avait pas de portail togolais, ils allaient sur des sites étrangers ", explique Erick Aokou, fondateur d’iciLome.com. Depuis le 20 décembre, la situation a un peu changé. Chaque jour, environ trois cents Togolais et Togolaises surfent sur le tout nouveau portail qu’il a mis en place par l’intermédiaire de sa société de développement informatique, Ex-in Consult. " Nous prévoyons une fréquentation journalière de 2 500 internautes d’ici quelques mois ! ", s’enthousiasme notre interlocuteur.

Séducteurs et séductrices

Pour changer les habitudes de ses concitoyens, Erick Aokou a mis en ligne une interface très ambitieuse. Sur iciLome.com, on peut aussi bien s’informer de l’actualité du jour que discuter, apprendre tout ce qu’il est possible de savoir sur Lomé, trouver un emploi ou rencontrer son alter-ego. Cette dernière rubrique s’accapare d’ailleurs la majorité des visiteurs. Les " séducteurs " et les " séductrices " de Lomé sont particulièrement nombreux à rechercher l’âme soeur, beaucoup laissant même leur numéro de téléphone. Le deuxième point fort du site est la rubrique emploi. Icijob.com, créé par la même équipe il y a neuf mois, assure l’approvisionnement régulier en offres d’emploi au Togo, ou ailleurs en Afrique. Enfin, les images du marché de Lomé et la riche bibliographie qui les accompagne permettent aux internautes de tout pays de plonger dans un Togo méconnu.

Si le projet lui tenait à coeur d’ouvrir ce portail pour les Togolais, Erick Aotou n’est pas chauvin. Il se dit d’ailleurs prêt, si personne ne fait rien, à réitérer l’expérience pour les Béninois ou les Burkinabè. A quand iciouaga ?

Visiter le site :


à la une




communiqués


en bref




image du jour

dossiers

liens utiles