28 juin 2017 / Mis à jour à 04:19 - Paris  Newsletter  /    Alertes e-mail  /    English edition  /    Flux

Etats-Unis - Kenya - Politique
Le nouveau président américain s’appelle Barack Obama
Le sénateur de l’Illinois a été élu 44e président des Etats-Unis. Les Américains ont choisi le démocrate Barack Obama lors du scrutin présidentiel de ce mardi. C’est la première fois qu’un Africain-Américain accède à la magistrature suprême aux Etats-Unis. « Le changement est arrivé », a déclaré Barack Obama lors de sa première allocution de président élu.

Son nom est Barack Obama et il est le 44e président élu des Etats-Unis. L’Histoire retiendra le nom de ce métis kényan-américain comme celui du premier Africain-Américain à avoir accédé à la Maison Blanche. Les Américains ont voté ce mardi pour élire le successeur du président George W. Bush. Leurs suffrages, 51% pour Barack Obama et 48% pour le républicain John McCain, ont octroyé 338 grands électeurs au démocrate contre 156 pour son adversaire, d’après les estimations de la chaîne américaine CNN. Pour être élu, Barack obama avait besoin d’obtenir le vote de 270 grands électeurs sur 538. Le président américain est élu au suffrage universel indirect.

« Si jamais quelqu’un doute encore que l’Amérique est un endroit où tout est possible, qui se demande si le rêve de nos pères fondateurs est toujours vivant, qui doute encore du pouvoir de notre démocratie, la réponse lui est donnée ce soir », a déclaré Barack Obama devant une foule en délire de plus de 120 000 personnes venues célébrer sa victoire, mardi, dans sa ville de Chicago. Parmi eux, l’ancien candidat noir à l’investiture démocrate Jesse Jackson et la femme noire la plus puissante du paysage audiovisuel américain, Oprah Winfrey. Ils avaient tous deux les larmes aux yeux en écoutant le premier discours du nouveau président des Etats-Unis. L’allocution de Barack Obama a été l’occasion de remercier ses électeurs, à qui il a attribué cette victoire, sa famille et les membres de son équipe de campagne. Il a également rendu hommage à son adversaire John McCain, avec qui il a dit vouloir travailler. Le républicain avait reconnu sa défaite quelques minutes plus tôt et indiqué qu’il avait félicité Barack Obama au téléphone. John McCain a également invité ses partisans à soutenir, tout comme lui, le nouveau président.

Un Noir à la Maison Blanche

« Le changement est arrivé », a lancé le 44e président des Etats-Unis en soulignant que les défis de sa présidence sont nombreux : la crise financière, la guerre en Irak et en Afghanistan et le rétablissement « des alliances » brisées avec le reste du monde. S’affirmant comme le président de tous les Américains, Barack Obama a tout de même adressé un message particulier aux Africains-Américains. Il est revenu sur le difficile combat qu’a été la lutte pour l’obtention de leurs droits civiques et qui lui a permis aujourd’hui de devenir le premier président Africain-Américain des Etats-Unis. C’est un visage serein et déterminé que Barack Obama a présenté à l’Amérique et à tous ceux qui menaceraient les intérêts des Etats-Unis et la paix dans le monde.

Le 44e président des Etats-Unis sera investi le 20 janvier prochain. George Bush a félicité son successeur et l’a invité à visiter sa nouvelle demeure. Le président Nicolas Sarkozy a également adressé un message de félicitation au nouveau président américain, à l’instar de la plupart des dirigeants européens. Ce mercredi a été déclaré férié au Kenya, patrie du père de Barack Obama.

Lire aussi :

- Barack Obama : la vidéo de son premier discours présidentiel
- Nuit blanche pour Obama
- Les Parisiens, fans d’Obama



dossier
Barack Obama est un sérieux prétendant à la magistrature suprême des Etats-Unis. Sa course pour l’investiture du Parti Démocrate contre celle qui au départ était la favorite des sondages, Hillary Clinton, a déchaîné les passions. S’il l’emportait, face au républicain McCain, il pourrait devenir le premier président noir des Etats-Unis.


à la une




communiqués

afrik-foot