25 octobre 2014 / Mis à jour à 01:39 - Paris  Newsletter  Alertes e-mail  English edition  Flux
Mauritanie - Politique
Composition du nouveau gouvernement mauritanien
La Mauritanie a un nouveau gouvernement. Moins d’une semaine après sa nomination, le nouveau Premier ministre mauritanien, Yahya Ould Ahmed Yaghef a rendu publique dimanche soir la composition du gouvernement marquée par le retour des anciens barons du régime de l’ex-président Maaouya Ould Sid’Ahmed Taya et l’entrée de personnalités de l’opposition.

La nouvelle équipe gouvernementale mauritanienne compte 30 ministres, avec l’inclusion de toutes les forces de la majorité présidentielle ainsi que deux (2) partis de l’opposition, l’Union des forces de progrès (UFP) et le Rassemblement national pour le renouveau et le développement (RNRD- Tawassoul) tendance islamiste modérée.

L’Union des forces de progrès hérite de 3 postes ministériels, alors que les islamistes modérés disposent d’un fauteuil.

L’Alliance populaire progressiste (APP) du président de l’Assemblée nationale, Messaoud Ould Boulkheir a conservé ses 3 postes sur la base de l’accord électoral de mars 2007.

Le nouveau gouvernement est aussi marqué par le retour en force des barons du régime de Maaouya Ould Sid’Ahmed Taya dont un ancien Premier ministre, cinq (5) anciens ministres et des anciens hauts responsables.

Ces dignitaires de retour occupent d’importants postes tels que le ministre Secrétaire général de la présidence de la République, le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération, le ministère de l’Intérieur, le ministère du Pétrole et des Mines, le ministère de la Fonction publique et de la Modernisation de l’Etat et même la direction du Cabinet du président de la République.

Le nouveau chef de la diplomatie, Cheikh El Avia Ould Mohamed Khouna, a été par deux fois Premier ministre sous le régime de Taya.

Les noms du ministre Secrétaire général de la présidence et du directeur de Cabinet du président de la République ne figurent pas sur le décret de nomination des membres du gouvernement. Leur désignation fait l’objet d’un décret distinct.

La formation du nouveau gouvernement mauritanien intervient dans un contexte marqué par une forte menace d’insécurité alimentaire et sécuritaire par le terrorisme islamiste. Le règlement de ces deux problèmes devrait constituer la priorité de la nouvelle équipe, selon les analystes

Le Premier ministre Yahya Ould Ahmed Yaghef, rappelle-t-on, a été désigné au poste de Premier ministre mardi dernier, en remplacement de Zeine Ould Zeidane.

Le gouvernement se compose comme suit :

Ministres
Ministre de la Justice : Yahya Ould Sid’El Moustaph (Nouveau)
Ministre des Affaires étrangères et de la coopération : Cheikh El Avia Ould Mohamed Khouna (Nouveau)
Ministre de la Défense nationale : Mohamed Mahmoud Ould Mohamed Lemine (Inchangé)
Ministre de l’Intérieur : Mohamed Yahdhi Ould Moctar Hacen (Nouveau)
Ministre de l’Economie et des Finances : Abderahmane Ould Hamma Vezaz (Inchangé)
Ministre de l’Enseignement fondamental, secondaire et de la Lutte contre l’analphabétisme : Nebghouha Mint Haba (Nouvelle)
Ministre de l’Enseignement supérieur : Mohamed Mahmoud Ould Seydi (Nouveau)
Ministre des Affaires islamiques et de l’Enseignement originel : Dahane Ould Ahmed Mahmoud (Nouveau)
Ministre de l’Emploi, de l’Insertion et de la Formation professionnelle : Habib Ould Hemdeit (Nouveau).
Ministre de la Santé : Mohamed Ould Mohamed El Hafedh Ould Khlil (Nouveau)
Ministre du Pétrole et des Mines : Kane Moustapha (Nouveau)
Ministre des Pêches : Assane Soumaré (Inchangé)
Ministre du Commerce et de l’Industrie : Salma Mint Tegueddi (Nouvelle)
Ministre de l’Artisanat et du Tourisme : Mohamed Mahmoud Ould Brahim Khlil (Nouveau)
Ministre de la Décentralisation et de l’Aménagement du territoire : Yahya Ould Kebd (Inchangé).
Ministre de l’Agriculture et de l’Elevage : Correra Issagha (Inchangé)
Ministre de l’Equipement, de l’Urbanisme et de l’Habitat : Mohamed Ould Bilal (Inchangé)
Ministre des Transports : Bebeha Ould Ahmed Youra (Nouveau)
Ministre de l’Hydraulique et de l’Energie : Mohamed Ould R’zeizim (Nouveau).
Ministre de la Culture et de la Communication : Mohamed Ould Amar (Nouveau).
Ministre de la Fonction publique et de la Modernisation de l’administration : Moustapha Ould Hamoud (Nouveau)
Ministre chargé des Relations avec le Parlement et la Société civile : Sidney Sokhona (Nouveau)
Ministre chargé de la Promotion féminine, de l’Enfance et de la Famille : Fatimetou Mint Khattry (Inchangée)
Ministre chargé de la Jeunesse et des Sports : Mohamed Ould Berbesse (Nouveau).

Ministres délégués :
Ministre délégué auprès du Premier ministre chargé de l’Environnement : Dahmoud Ould Merzough (Nouveau)
Ministre délégué auprès du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, chargé du Maghreb arabe : Mohamed Lemine Ould Nati (Nouveau)
Secrétaire général du gouvernement : Ba Abdoulaye Mamadou (Nouveau).

Secrétaires d’Etat :
Secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Economie et des Finances, chargé du Budget : Sid’Ahmed Ould Rayes (Nouveau)
Secrétaire d’Etat, chargé des Mauritaniens à l’étranger : Ahmed Ould Mohamedou (Nouveau)
Secrétaire d’Etat chargé des TIC : Abdallahi Ould Ely Ould Benane (Nouveau)


à la une




communiqués


en bref




image du jour

dossiers

liens utiles