17 septembre 2014 / Mis à jour à 12:55 - Paris  Newsletter  Alertes e-mail  English edition  Flux
Niger - Politique
Nouveau gouvernement au Niger
La composition du nouveau gouvernement nigérien. Le président nigérien Mamadou Tandja a entériné, samedi par décret, le gouvernement formé par le nouveau Premier ministre Seini Oumarou une semaine après sa nomination, suite au renversement de l’ancienne équipe après le vote d’une motion de censure au Parlement.

Le nouveau gouvernement, tout comme le précédent, est constitué de 32 membres, dont 8 femmes, contre 6 précédemment. Au total, 19 ministres conservent leur postes et 13 font leur entrée dans ce premier gouvernement de Seini Oumarou.

Les départements des Affaires étrangères, de l’Intérieur, de l’Economie et Finances, et de la Défense nationale ont été confiés à des proches du président Tandja, respectivement Mme Aïchatou Mindaoudou, Albadé Abouba, Ali Lamine Zeine et Jidda Hamadou (nouveau venu).

Ce gouvernement, à l’instar du précédent, est composé essentiellement des partis de la mouvance présidentielle : Mouvement national pour la Société de développement (MNSD), la Convention démocratique et sociale (CDS), le Rassemblement des sociaux démocrates (RSD), le Rassemblement pour la démocratie et le progrès (RSD) et l’Alli ance nigérienne pour la démocratie et le progrès (ANDP).

L’opposition a refusé de prendre part au gouvernement.

On rappelle qu’il y a une semaine, le gouvernement dirigé par le Premier ministre Hama Amadou avait été l’objet d’une motion de censure portant sur la mauvaise gestion du dossier judiciaire d’une affaire de détournement de près de 2 milliards de FCFA de l’Union européenne destinés au financement du Programme décennal de développement de l’éducation (PDDE).

Dans le traitement de ce dossier revient sans cesse le nom de l’ancien Premier ministre, Hama Amadou, dont l’audition devant la Commission d’instruction avait été annoncée depuis quelques semaines, sans avoir encore eu lieu.

Plusieurs personnalités, dont deux anciens ministres (Ary Ibrahim et Hamani Harouna) démis du gouvernement, ainsi que des hauts cadres de l’administration sont en prison depuis huit mois, dans le cadre de cette affaire.

La composition du nouveau gouvernement nigérien

- Premier ministre, chef du gouvernement : M. Seini Oumarou - Ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur, de la Sécurité publique et de la Dé centralisation : Albadé Abouba (inchangé) - Ministre des Affaires étrangères et de la Coopération : Me Aichatou Mindaoudou (inchangée) - Ministre de l’Economie et des Finances : Ali lamine Zène (inchangé) - Ministre du Développement agricole : Mahamane Moussa (inchangé) - Ministre de la Jeunesse et des Sports : Abdourahamane Seydou (inchangé) - Ministre de l’Urbanisme, du Cadastre et de l’Habitat : Mme Aissata Diallo Abdoulaye (inchangée) - Ministre des Mines et de l’Energie : Mohamed Abdoulahi (inchangé) - Ministre des Enseignements secondaire et supérieur : Pr Oumarou Sidikou (inchangé) - Ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement : Mohamed Ben Omar (inchangé) - Ministre de la Fonction publique et du travail : Mme Kanda Siptey (inchangée) - Ministre de la Culture, des arts et des loisirs, chargé de la promotion l’enteprenariat artistique : Oumarou Hadari (inchangé) - Ministre de la Population et de la réforme sociale : Mme Boukari Zila Mahamadou (inchangée) - Ministre de l’Education nationale : Dr. Samba Mahamadou (inchangé) - Ministre de l’Equipement : Lamido Moumouni Harouna (change de portefeuille)

- Ministre chargé des relations avec les institutions de la république : Salifou Madou Kelzou (inchangé) - Ministre de l’Environnement, chargé de la lutte contre la désertification : Mohamed Acotey (inchangé) - Ministre de la Compétitivité nationale et de la lutte contre la vie chère : Abdou Daouda (inchangé) - Ministre chargé des affaires religieuses et de l’action humanitaire : Issaka Labo (inchangé) - Ministre de l’Industrie, du Commerce et de la normalisation : Halidou Bagué (change de portefeuille) - Ministre de la Justice, Garde des sceaux : Dagra Mamadou (nouveau) - Ministre des Ressources animales : Issiakou Kato (nouveau) - Ministre de la Défense nationale : Jida Hamadou (nouveau) - Ministre de la Santé publique : Issa Lamine (nouveau) - Ministre du Tourisme et de l’Artisanat : Mme Amadou Aissa Siddo (nouvelle) - Ministre des Transports et de l’aviation civile : Kindo Hamani (nouveau) - Ministre de l’Aménagement du territoire et du développement communautaire : Mme Saadé Souley (nouvelle) - Ministre de Hydraulique : Tassiou Aminou (nouveau) - Ministre de la Promotion des jeunes entrepreneurs et de la réforme des entreprises publiques : Salou Gobi (nouveau) - Ministre de la Formation professionnelle et technique : Mme Maizama Hadiza (nouvelle) - Ministre de la Promotion de la femme et de la protection de l’enfant : Mme Bary Bibata (nouvelle) -Ministre chargé de l’Intégration africaine et des Nigériens de l’extérieur : Saidou Hachimou (nouveau).


à la une




communiqués


en bref




image du jour

dossiers

liens utiles