Seyi Olofinjana : «Le Nigeria devrait avoir une philosophie de jeu»

Seyi Olofinjana (06 nov 21)
Seyi Olofinjana

Lors des précédents matchs de qualification pour la Coupe du monde 2022, les Super Eagles n’ont pas très bien performé après avoir perdu contre la Centrafrique (0-1) et d’avoir souffert avant de battre le Cap-Vert (1-2), à l’extérieur grâce à un but contre son camp. L’ancien milieu de terrain des Super Eagles, Seyi Olofinjana, s’inquiète du manque de style de jeu de l’équipe entraînée par Gernot Rohr.

Les derniers matchs des Super Eagles contre la Centrafrique (0-1 défaite) et le Cap-Vert (1-2 victoire), n’étaient pas du tout convaincants. L’année dernière, l’équipe a également perdu contre la Sierra Leone (1-4), lors d’un match de qualification pour la Coupe d’Afrique des nations 2022, au stade Samuel Ogbamudia au Bénin. Seyi Olofinjana, qui a représenté le Nigeria de 2000 à 2011, avec un total de 48 sélections, a exprimé son inquiétude, déclarant que l’équipe actuelle des Super Eagles manque d’identité footballistique et de philosophie de jeu.

«Je suis très inquiet et en même temps j’ai mes raisons d’appeler l’équipe à avoir une philosophie de jeu. Il doit y avoir une sorte d’identité. Nous devons gagner ou perdre en raison d’un système particulier que l’encadrement technique doit avoir construit au fil du temps. Tant que nous n’aurons pas cette philosophie, nous continuerions à perdre où gagner des matchs sur un coup de poker. De nos jours, le football ne se limite pas à mettre 11 joueurs talentueux sur le terrain, ils doivent savoir ce qu’ils font», a-t-il déclaré.

«Un pays comme le Nigeria devrait avoir une philosophie de jeu, un style de jeu qui justifie les potentielles victoires obtenues. Et bien entendu, les défaites aussi. Il faudrait qu’on puisse comprendre pourquoi on a perdu tel match. Il faut une identité et je pense qu’elle doit aller au-delà de Gernot (Rohr). Cela devrait concerner toutes nos équipes, depuis les petites jusqu’aux Super Eagles», a ajouté Seyi Olofinjana.