Mugabe menace les fermiers noirs

« J’avertis ceux qui ne pourront pas produire : nous leur retirerons les terres », a menacé le Président zimbabwéen Robert Mugabe, peut-on lire sur Jeune Afrique. Il s’adressait, lors de la cérémonie officielle du « Jour des Héros » célébrée le 14 août en hommage aux martyrs de la révolution, aux « nouveaux fermiers » noirs. Les bénéficiaires de la réforme agraire lancée en 2000 qui a conduit à l’expropriation de plus de 4 000 fermiers blancs.